Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Henri Troyat : La folie des anges

Roman inédit présenté par Jean Mauduit

Ce roman d’Henri Troyat, de l’Académie française, écrit entre 1988 et 1994, était resté inédit. Les éditions de Fallois le publient maintenant. Cette histoire de trois femmes donne prétexte au grand romancier pour méditer sur l’amitié et la vieillesse. Jean Mauduit l’a lue pour vous.


Bookmark and Share

La folie des anges, est un roman posthume d’Henri Troyat, de l’Académie française, paru aux éditions de Fallois, qui semblent se faire une spécialité, pour notre plus grand plaisir, de publier ce que l'on peut appeler les œuvres d’outre-tombe.
Henri Troyat est mort en 2007. A l'Académie française, c'est Jean-Christophe Rufin qui lui succède (reçu sous la Coupole le 12 novembre 2009). La parution de La folie des anges tombe à point pour faire écho au discours qui retentit sous la Coupole.



Qui sont les anges évoqués par le romancier ? D’abord une très vieille dame prénommée Aline, ancienne actrice de théâtre où elle tenait les rôles de soubrette, qui achève sa vie au rez-de-chaussée d’un vieil immeuble de la rue de Lille et qui perd doucement la tête. Sa fille Héloïse veille sur elle avec une tendresse protectrice, autoritaire et parfois dure, dans cette inversion du rapport mère/fille qui si souvent caractérise les fins de vie.
Comme l’état d’Aline se détériore, Héloïse se laisse convaincre par le médecin d’embaucher une servante, Agathe, qui fera office de garde malade. C’est là que débute la folie des anges – vous avez compris que cette Agathe – simple de cœur – sera le deuxième ange annoncé. Aline qui a retrouvé un public, va revivre chaque jour pour elle une carrière qu’elle embellit de ses rêveries. Et toutes deux tomberont amoureuses d’un chat, un simple chat, qui va déclencher la tragédie. Il se sauve. Agathe se fera renverser par une voiture en essayant de le rattraper. Puis Aline sombrera, de chagrin, dans une débâcle finale du corps et de l’esprit.

Ce roman est écrit avec une simplicité profonde et un art consommé, si les deux expressions peuvent s’accorder. C’est très beau. C’est très émouvant. Les grands écrivains ne meurent jamais.


On n'en finit pas d'être ébloui de la fécondité littéraire d'Henri Troyat, auteur de 37 romans, de 7 cycles romanesques de chacun 3 ou 4 volumes, de 33 biographies, de 10 volumes d'essais et de récits de voyages, de 7 volumes de nouvelles...

A lire aussi...

L'autre roman inédit de Troyat Le pas du juge, évoqué par Jean Mauduit dans(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires