Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Minéralogie environnementale 2/2 : minéraux, témoins de la formation et de l’évolution des sols

Avec Emmanuel Fritsch, Sabine Petit et Joseph W. Stucki

De quelle manière les minéraux sont-ils des acteurs du développement durable ? Comment se forment-ils ? Comment se dégradent-ils ? Quels échanges entretiennent-ils avec le vivant ? Lors du colloque sur la « minéralogie environnementale » les 14 et 15 mai 2009 à l’Académie des sciences, plusieurs chercheurs se sont intéressés à la géosphère sous l’angle de ses relations avec l’hydrosphère et la biosphère.


Bookmark and Share

Canal Académie vous retransmet en deux parties quelques unes de ces interventions en langue anglaise. Vous entendrez Emmanuel Fritsch, Directeur de recherche IRD à l'Institut de minéralogie et de physique des milieux condensés à Paris, évoquer la formation et la dégradation spectaculaire des sols amazoniens, Sabine Petit, directeur de recherche au CNRS et directeur ajoint de l'Unité Hydrasa, s'attarder sur le rôle crucial des minéraux argileux dans les sols. Enfin, Joseph Stucki, professeur émérite du département des ressources naturelles et des sciences environnementales de l'Université de l'Illinois, évoquer l'état du fer qui affecte la fertilité des sols.



Cristallochimie du fer et de l’aluminium en milieu tropical:
formation et dégradation des sols du bassin amazonien


Par sa surface, sa localisation dans la zone tropicale, la diversité de ses couvertures d’altération et les quantités considérables de matières exportées à l’océan, le bassin amazonien est une région emblématique
aussi bien dans la perspective de la compréhension du fonctionnement géochimique de la surface de la Terre, que dans celle du développement durable. Les prospections entreprises dans le cadre du projet Radambrasil (1978) ont montré qu'il existait une distribution ordonnée des sols à l'échelle des paysages et également une distribution ordonnée de ces paysages à l'échelle du bassin. En revanche, les mécanismes et la chronologie des processus ayant conduit à cette distribution ordonnée sont restés très mal compris. Pour prédire l’évolution des sols amazoniens, il apparaît désormais essentiel d’identifier quels sont les processus encore actifs à l’heure actuelle et de relier les processus anciens, archivés au sein des minéraux, aux transformations géodynamiques et aux changements paléoclimatiques ayant affecté le bassin dans sa globalité.



Les études minéralogiques et structurales menées sur des sites représentatifs des principaux environnements hydro-bio-géochimiques de ce bassin ont permis de révéler les processus majeurs (latéritisation, hydromorphie et podzolisation) ayant agi dans les différents compartiments de ces paysages. Dans les compartiments latéritiques les mieux drainés, l’étude cristallochimique des minéraux secondaires, principalement argiles et oxydes de fer, permet d’en identifier plusieurs générations coexistant(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires