Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Hommage au Rabbin Jacob Kaplan

par Jean Cluzel, Alain Besançon et le Grand Rabbin Alain Goldmann

Ecoutez l’hommage au Grand Rabbin Jacob Kaplan rendu, le lundi 13 décembre 2004, par MM. Jean Cluzel et Alain Besançon et le Grand Rabbin Alain Goldmann.


Bookmark and Share

A propos du Rabbin Jacob Kaplan

Cette biographie a été établie par son fils, Francis Kaplan.
http://judaisme.sdv.fr/histoire/rabbins/kaplan/biog.htm

- 5 novembre 1895 : naissance à Paris.
- 1908-1913 : Etudes au Talmud-Thora de la rue Vauquelin à Paris ; préparation du baccalauréat de philosophie et études proprement juives (Bible, Talmud, histoire juive, études des lois religieuses).
- 1913 : Entrée au séminaire.
- 1914 : Mobilisé comme fantassin, simple soldat.
- 1915 : Refuse d'être nommé aumônier (à l'époque assimilé à un capitaine) pour éviter vis-à-vis de ses camarades d'avoir l'air de s'être fait "planquer".
- 1916-1917 : Verdun (de mai 1916 à août 1917).
- 1916 : Blessé, cité et décoré de la croix de guerre.
- 1919 : Adjudant de bataillon, affecté à une compagnie polonaise en France, fait des démarches pour s'engager comme militaire français encadrant l'armée polonaise en Pologne, pensant pouvoir y aider les juifs en butte à l'antisémitisme; s'apercevant que cette possibilité était très aléatoire, renonce à l'engagement.
Démobilisé, reprend ses études au séminaire, tout en préparant une licence de philosophie.
- 1921 : Licence de philosophie et diplôme de rabbin.
- 1922 : Elu rabbin à Mulhouse, où il crée un groupe de jeunes "Chemah Israël" et une section d'Eclaireurs israélites.
- 1925 : Mariage avec Fanny Ditcher.
- 1926 : Prend la direction, à l'échelle nationale, des publications et des conférences de "Chemah Israël".
- 1927 : Article sur L'école juive et le judaïsme français dans L'Univers israélite.
- 1928 : Nommé rabbin de la synagogue de la rue de Notre-Dame-de-Nazareth à Paris.
- 1933 : Nommé rabbin de la synagogue de la rue de la Victoire.
- 1936 : En tant que rabbin de la synagogue de la rue de la Victoire et à la demande du Consistoire, prononce un discours aux cérémonies religieuses organisées par les Croix de feu à cette synagogue à la mémoire des anciens combattants juifs.
Attaqué par la Lica (Ligue contre l'Antisémitisme) - ce qui n'empêche pas celle-ci de lui demander de participer à ses propres manifestations, ce qu'il fait.
- 1937 : Publie Le judaïsme et la justice sociale (Cahiers de La Voix d'Israël).
- 2 avril : sermon sur le sionisme.
- 1938 : Publie Témoignages sur Israël dans la littérature française (éd. Lipschutz) qui, pendant l'Occupation, sera inscrit sur la liste Otto des livres interdits à la vente et sera mis au pilon.
- 1939 : Auxiliaire du grand rabbin de France.
Mobilisé(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires