Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


4e année polaire internationale : scientifiques et politiques peuvent-ils collaborer ? (2/5)

Avec les interventions de Jean-Yves Le Déaut, Gérard Jugie et Karl Erb

Pourquoi les régions polaires sont-elles importantes dans le changement climatique ? Comment la communauté internationale peut-elle s’organiser pour répondre aux enjeux écologiques actuels ? Quel rôle les gouvernances peuvent-elles jouer dans les pôles ? C’est autour de ces questions que se sont penchés les scientifiques au cours des deux dernières années lors de la quatrième année polaire internationale. Premiers éléments de réponses apportés lors de la clôture le 14 mai 2009 au Sénat.


Bookmark and Share

L’année polaire est un évènement important, qui a lieu tous les cinquante ans. Il permet aux scientifiques mais également aux gouvernements de prendre connaissance des dernières recherches sur les zones polaires.

Cette quatrième année polaire internationale est primordiale puisqu’elle met l’accent sur le réchauffement climatique. Réchauffement, qui est deux à trois fois plus important sur les pôles que dans le reste du monde.


Si cette problématique d’urgence écologique n’était pas prise à temps, elle entraînerait irrémédiablement une fonte des calottes glaciaires. Fonte qui engendrerait une augmentation d’au moins sept mètres le niveau mondial des mers par rapport au niveau actuel.

Lors de la clôture de cette quatrième année polaire internationale, qui avait lieu les 14 et 15 mai 2009, l'un des thèmes a porté sur la gouvernance scientifique des pôles.

Le Sénat et le Collège de France ont enregistré la totalité du colloque organisé par le sénateur Christian Gaudin, Vice[résident de l’OPECST et Edouard Bard, Professeur au Collège de France, Chaire de l’évolution du climat et de l’océan. Canal Académie vous propose une sélection d’interventions parmi de nombreux invités prestigieux.
Retrouvez le programme complet de ces deux journées de colloque sur le site de l’OPECST

Voici la deuxième retransmission dans laquelle vous entendrez successivement :
- Jean-Yves Le Déaut, député et vice[résident de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques
- Karl Erb, directeur des programmes polaires de la National Science Foundation
- et Gérard Jugie, directeur de l’Institut Paul-Emile Victor, se sont penchés sur cette thématique durant les deux années polaires.

Les scientifiques ont notamment constaté que certaines parties du globe changeaient bien plus rapidement que d'autres, comme la péninsule Antarctique. La quantité glaciaire perd son épaisseur de façon permanente et régulière, ce qui entraîne des conséquences dramatiques tant sur la(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires