Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Quand la splendeur des Romanov brillait sur Moscou

Une exposition au Forum Grimaldi à Monte-Carlo, par Anne Jouffroy

Une exposition au Forum Grimaldi à Monte-Carlo aborde le règne de la dernière dynastie des Tsars : les Romanov qui ont dirigé la Russie pendant trois siècles. L’art russe de la seconde moitié du XVIIIe jusqu’au début du XXe siècle brille de toute sa splendeur, cette exposition dévoile en 500 chefs d’œuvre combien Moscou fut une véritable capitale artistique sous le règne des derniers tsars, Alexandre III et son fils Nicolas II.


Bookmark and Share



La beauté et l’âme des objets rassemblés permettent de recréer une authentique atmosphère russe évoquant le cérémonial de la liturgie orthodoxe, l’urbanisme, l’architecture, les églises aux coupoles dorées de Moscou, les fastes de la vie de cour et la magnificence des intérieurs de palais où vécut la famille impériale.


Sur la gauche sont alignées des chasubles dorées, brodées, lourdes, luxuriantes. Nous les imaginons sur les épaules des prêtres coiffés de leur tiare et entonnant, d’une voix basse et grave, un cantique à la gloire du Seigneur.





Sur la droite, presque frêle en comparaison des vêtements liturgiques, le pourpoint du costume de couronnement de l’empereur Pierre II au début du XVIIIe (1715-1730) voisine avec le manteau de couronnement, celui de l’impératrice Maria Alexandrovna (1824-1880), née princesse marie de Hesse et du Rhin, épouse d’Alexandre II, tsar de toutes les Russie au XIXe siècle (1818-1881). On rapporte que lorsqu’Alexandre vit Marie, il en tomba éperdument amoureux. Cet empereur fut surnommé « Le Libérateur », car il est à l’origine de la libération du peuple russe du droit de servage et pourtant…il fut assassiné en 1881 par un des mouvements terroristes partisans du tyrannicide! Une fin de règne injuste, oui, mais... Le vent de l’Histoire ne souffle-t-il pas bien plus haut que celui des hommes qui la font ? C’est une autre question !


Revenons sur terre , sur le Rocher de Monte-Carlo

Là, nous devinons l’allure de ces princes, leurs portraits dans une salle voisine sont somptueux et sont dressés comme pour avertir le visiteur et l’inciter au respect dans ce palais éphémère de la Côte d’Azur, consacré à « Moscou, splendeurs des Romanov » [[Grimaldi Forum Monaco, Monte Carlo, jusqu’au 13 septembre 2009.p[- . Tuniques, chemises, chapeaux, bottes, tous ces costumes, en général, portés aux XVIIIe et XIXe siècles pendant les couronnements sont de vraies œuvres d’art ! Ne seraient-ce que les bottes des hérauts, les maîtres de cérémonie, dont le sommet de la jambe est anthropomorphe. Tête d’hommes sur le revers, velours frappé rouge et(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires