Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’impuissance publique, Le déclin économique français depuis Napoléon

Un livre présenté par Jean-Louis Chambon

L’interventionnisme d’Etat s’avère inefficace, et cela depuis plusieurs siècles ! Telle est la thèse développée par les deux auteurs Benoit Maffei et Noël Amenc dans leur livre L’impuissance publique, Le déclin économique français depuis Napoléon, ici présenté Jean-Louis Chambon. Comme disait Jacques Bainville "Tout est toujours allé mal"...


Bookmark and Share

Benoît Maffei et Noël Amenc, deux auteurs déjà auréolés du succès de nombreuses parutions, ont en commun à la fois leur passion de l’économie et l’EDHEC où ils enseignent, mais aussi indéniablement le goût du challenge.

Ils ont, en effet, osé choisir comme thème central de leur thèse l’inefficience avérée de l’intervention de l’Etat au moment où les États resurgissent sur les cendres d’une forme de libéralisme, comme dernier recours du sauvetage de la planète finance et, qui plus est, en prenant pour cible le «modèle français de l’Etat providence» !

Les développements des deux auteurs démontrent l’adéquation entre la spécificité de chaque économie et l’efficacité de leur « puissance publique ».
Or, l’économie française a sa « propre histoire qui l’éloigne de ses grands voisins », souligne Jean-Hervé Lorenzi qui préface l’ouvrage, insistant sur la nécessité de coordonner des plans de relance spécifiques à chaque pays.

Les auteurs analysent au fil de neuf chapitres, le caractère polymorphe de la crise économique de la France et de son déclin. L’histoire économique de la France peut se résumer à « la généalogie de l’impuissance publique d’une époque où la politique était investie de la capacité illusoire de la transformation des réalités »ajoutent-ils.
Les causes du déclin sont complexes et plurielles : niveau de socialisation du PIB et faible performance des services publics, insuffisante spécialisation du système productif dans un cadre européen peu porteur.
Une certaine « finitude » de l’action publique : mais « l’histoire humaine n’est que la suite des défis qu’elle a dû relever », une logique où s’inscrivent les auteurs en proposant d’inventer un régime de croissance permettant à l’humanité d’accéder à une vie plus(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires