Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Rwanda : l’histoire d’un génocide

avec Yves Ternon et Georges Bensoussan, historiens spécialistes des crimes contre l’humanité

Le 6 avril 1994 à 20h30 l’avion du président Rwandais explose en plein vol, victime d’un attentat. Cet évènement est le détonateur de ce qui se préparait depuis longtemps : le génocide des Tutsi par les Hutu au Rwanda. En huit semaines, ce sont entre 500 000 et 800 000 personnes qui furent assassinées. Retour sur l’histoire tragique de ce peuple... c’était il y a 15 ans... Triste anniversaire en 2009.


Bookmark and Share

Cette émission a été enregistrée au printemps 2009.

On ne peut pas comprendre le génocide du Rwanda, sans comprendre son histoire.
Est-ce l’arrivée des colons à la fin du XIXe siècle qui a commencé à mettre le feu aux poudres ?
Pour Yves Ternon, « la réalité est bien plus compliquée. Les Européens ont toujours eu une vision « ethniste » de l’Afrique. Lorsque les Allemands arrivent au Rwanda, la situation historique complexe de ce pays leur échappe. »
Le royaume du Rwanda fonctionne avec des lignages qui s'ordonnent autour du roi. Les responsabilités qui sont attachées à certains lignages se transmettent de génération en génération. C’est dans ce contexte que très progressivement apparaissent les notions de Tutsi (les responsables du royaume et les militaires), de Hutu (plus pauvres, ils avaient des responsabilités subalternes) et tout en bas de l’échelle, les Twa, 1% de la population (constitués de potiers, de chasseurs et de cueilleurs).

Après un bref intermède de colonisation allemande de 1895 jusqu’à la Première Guerre mondiale, ce sont les Belges qui obtiennent un mandat pour le Rwanda et le Burundi. Ils sont accompagnés par les Pères blancs, évangélisateurs.
En plus des conversions, on observe un transfert de responsabilités vers 10% des Tutsi, créant de ce fait dès les années 1920 une élite, au sein de cette « ethnie ».

Dans les années 1930 l'histoire du pays est réécrite de toutes pièces. On imagine que les Tutsi ne sont pas des locaux, mais des immigrés. On les appelle « les juifs de l’Afrique », venus pour s’implanter dans le territoire rwandais chez les Hutu.
La catastrophe commence lorsque la carte d'identité matérialise l'appartenance : chacun doit se définir Tutsi ou Hutu. (Celles-ci seront utilisées en 1994 pour identifier et tuer les Tutsi).





Georges Bensoussan parle de « racialisation des consciences ».(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires