Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’armée romaine dans la tourmente

Une nouvelle approche de la crise du IIIe siècle

Spécialiste d’Histoire militaire à l’époque romaine, Yann Le Bohec vient de publier un ouvrage sur les causes de la crise du IIIe siècle intitulé L’Armée romaine dans la tourmente (Editions du Rocher, 2009). Longtemps occulté par la vision marxiste de l’Histoire, le domaine militaire est ici réhabilité et donne des clés d’explications incontournables dans la compréhension de l’époque romaine, de ses forces et de ses faiblesses, de ses crises et de ses renaissances.


Bookmark and Share

Avec érudition mais aussi une certaine ironie et un grand détachement, Yann Le Bohec se penche sur un domaine peu étudié et pourtant bien passionnant de notre histoire. Composante essentielle de l'Empire romain, l'armée (popularisée par la fameuse bande dessinée Asterix) est ici décortiquée dans ses forces et ses faiblesses.

Avec pédagogie, l'auteur explique les raisons de la crise du IIIe siècle alors que sous les Antonins au IIe siècle, les "hommes ont été heureux (...) parce que la vie politique ne leur causait pas de souci". Si l'édifice fragile s'est lézardé, si des empereurs ont été "tués au combat ou faits prisonniers, des légions en déroute ou anéanties (...)", il s'agit de dire comment et quels en furent les conséquences politiques, économiques et sociologiques.

Jusqu'à présent, ce travail n'avait été pas réalisé parce que l'événement avait été sous-estimé, à de rares exceptions près. Pourtant, la crise se caractérise par des nombreux éléments que nous retrouverons bien plus tard au cours de la chute de l'Empire. Un livre qui se lit comme une enquête policière.


Présentation de l'éditeur

Au IIe siècle de notre ère, l’empire romain connaissait une situation privilégiée, car l’ordre à l’intérieur de l’empire, et la paix à l’extérieur, donnaient à chaque homme, sous la politique des Antonins, une prospérité qui garantissait la paix sociale et l’essor économique pour tous. Le blé, la vigne, l’olivier, fécondaient la terre et personne ne connaissait la faim.
Mais un orage vint déchirer ce ciel serein. Il y eut d’abord une alerte sous Marc-Auréle, l’empereur philosophe (161-180). L’armée romaine si souvent victorieuse connaît ensuite de sérieux revers, dans des guerres longues et dévastatrices, menées contre des ennemis Alamans, Goths, Iraniens... etc.
Ce que l’on a appelé “la crise du IIIe siècle” a été souvent étudiée, et elle reste un des thèmes de prédilection des programmes de licence jusqu’à l’agrégation. Quant au grand public, il est passionné par cette période de l’histoire.
C’est le mérite et l’originalité de ce livre d’avoir cherché les vraies causes de ces désastres et étudié les ennemis, si différents des(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires