Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Georges Charpak : Mémoires d’un déraciné, physicien, citoyen du monde(2/3)

Les années de l’infiniment petit, l’agenda littéraire de Jean Roulet
Les Mémoires du physicien-citoyen du monde Georges Charpak font état d’un moment clé de la science : l’investigation de l’infiniment petit. L’académicien relate cette aventure à laquelle il a participé. Jean Roulet, dans cette seconde chronique consacrée à ces "Mémoires", nous fait partager son enthousiasme pour la lecture de cet ouvrage.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Jean ROULET
Référence : PAG610
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/pag610.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 17 mai 2009

Dans une première émission, nous nous sommes fait l’écho des jeunes années de Georges Charpak jusqu’à sa rencontre avec le physicien américain Léon Lederman et de son entrée au CERN de Genève où il devait obtenir le prix Nobel de physique en 1992. Écoutez cette première partie de la chronique de Jean Roulet : Georges Charpak : Mémoires d’un déraciné, physicien, citoyen du monde1/3

Dans cette émission, Jean Roulet évoque une autre partie des Mémoires de Georges Charpak.

Georges Charpak
Georges Charpak

Publiés en 2008 chez Odile Jacob, ses Mémoires nous comptent une aventure qui fera date dans l’histoire de l’esprit humain, l’investigation de l’infiniment petit. Aventure encore plus exaltante que l’effacement des dernières taches blanches sur nos cartes de géographie, celles des terres inconnues.
De leur descente dans l’intime de la matière, les scientifiques ont remonté une moisson de découvertes qu’ils ont unifiées en un système au nom presque banal : ils le nomment le modèle standard. Sa conception et sa validation expérimentale furent pour eux une fête de l’intelligence désignée ici comme l’âge d’or des particules. François Vannucci et Roland Omnès se sont joints à Georges Charpak pour l’évoquer.
La fête est-elle finie ? Aucun physicien ne veut le croire. La matière a encore bien des secrets à nous livrer.
L’ouvrage de Georges Charpak est l’une des tentatives les plus lumineuses et les plus passionnantes pour nous conter l’élaboration de cette nouvelle science. L’auteur a eu la chance d’y participer, le mérite d’y contribuer au plus haut niveau expérimental.
Son ouvrage foisonne d’enseignements.
De tous ceux recueillis, l’un d’eux au moins revêt une portée symbolique : là où la matière et l’antimatière se rencontrent, elles s’annihilent. N’en serait-il pas de même pour toutes les constructions mentales qui s’opposent, les systèmes et les anti-systèmes, tous les credo contradictoires ?
Peut-on concevoir un absolu qui résiste à leur confrontation ?

Jean Roulet

Écoutez la première partie de la chronique de Jean Roulet : Georges Charpak : Mémoires d’un déraciné, physicien, citoyen du monde1/3

En savoir plus :

- Georges Charpak, membre de l’Académie des sciences
- Georges Charpak, sur Canal Académie

Ecoutez les deux autres volets de cette série :
- Georges Charpak : Mémoires d’un déraciné, physicien, citoyen du monde1/3
- Georges Charpak : Mémoires d’un déraciné, physicien, citoyen du monde (3/3)

- Ecoutez toutes nos émissions consacrées aux Académiciens prix Nobel

Georges Charpak, Mémoires d’un déraciné, physicien, citoyen du monde, éditions Odile Jacob






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires