Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Joseph Vernet : les ports de France en majesté

Avec Annie Madet-Vache, chargée des collections iconographiques au Musée national de la marine

Les immenses tableaux de Joseph Vernet (1714-1789) représentant les ports de France, une commande de Louis XV, peuvent être admirés au Musée national de la marine à Paris et, dans cette émission, Annie Madet-Vache, conservatrice adjointe, est reçue par Axel Maugey pour évoquer ce célèbre peintre français du XVIIIe siècle.


Bookmark and Share

Annie Madet-Vache a notamment publié un article sur « Joseph Vernet, un art de perfection » dans le livre Joseph Vernet les vues des ports de France édité par Carnets de bord éditions et le Musée national de la Marine.


Dans cette émission proposée par Axel Maugey, elle nous offre une approche simple et vivante des chefs-d’œuvre de Joseph Vernet (1714-1789)

Elle précise qu’en 1753 le journal des décisions du roi Louis XV indique que « Vernet sera chargé de peindre tous les ports de France ». Le peintre s’engage alors dans un périple pictural de la Méditerranée à l’Atlantique qui durera dix ans. De cette commande royale naissent quinze tableaux majeurs à travers lesquels la peinture de marine acquiert une reconnaissance nouvelle. La presque totalité de la série des vues des ports de France est exposée au musée national de la Marine, grâce à un dépôt du Louvre.

Pour l’invitée d’Axel Maugey, l’œuvre de Joseph Vernet réunit les meilleures qualités de la peinture du XVIIIe siècle. En effet, cette série des vues des ports de France témoigne de son sens de la composition, de la délicatesse de sa palette, mais aussi de son habileté à représenter l’impalpable : les nuages, la vapeur, l’eau, l’atmosphère.

Particulièrement sophistiquées, les peintures répondent à un ensemble de règles permettant de valoriser la vue des ports et de sublimer la nature alentour.

Il est important, confie Annie Madet-Vache, de souligner que Vernet affiche une prédilection certaine pour les tonalités du beige au brun (calcaire pour l’architecture, bois pour les navires) sur lesquelles ressortent le rouge ou le bleu des uniformes, ou encore le rose des robes des élégantes. Quant aux ciels, ils occupent dans les toiles de Vernet plus d’espace qu’aucun autre élément.

A l'Académie des beaux arts :

Le fils et le petit-fils de Joseph Vernet furent académiciens. Le premier Antoine Charles Horace, dit Carle Vernet (1758-1836) composa plutôt des scènes mythologiques, des chevaux (Napoléon à cheval et de nombreux portraits) et des batailles (Lodi, Mondovi, Marengo, etc). Il fut élu en 1815 dans la classe des(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires