Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jean-François Revel : l’académicien-écrivain-gastronome

La chronique gastronomique du Dr Jean Vitaux

Jean-François Revel, on le sait, était membre de l’Académie française. Ce que l’on sait moins c’est qu’il était fin gastronome ! Il abordait la gastronomie comme la philosophie ou le journalisme : avec exigence et talent. Né à Marseille, il était intarrissable sur la bouillabaise autant que sur les vins italiens ! Et son ouvrage Un festin en paroles reste un régal !


Bookmark and Share

La carrière publique de Jean-François Revel, né à Marseille en 1924, est bien connue : élève de l'Ecole normale supérieure, agrégé de philosophie, résistant, professeur de philosophie en France puis à l'Institut français de Mexico et à l'Institut français de Florence, sa carrière littéraire et journalistique commence en 1957 : il fut à la fois auteur d'une vingtaine d'essais, directeur de collection et conseiller littéraire chez René Julliard, Jean-Jacques Pauvert et Robert Laffont jusqu'en 1978. Il mena une carrière journalistique en tant qu'éditorialiste réputé, puis en tant que directeur de la publication à l'hebdomadaire « l'Express » , puis à partir de 1982 chroniqueur au « Point », tout en menant de pair une carrière radiophonique à Europe 1, puis à R.T.L. Il fut élu le 19 Juin 1997 à l'Académie française au fauteuil d'Etienne Wolff. Mais ce fut aussi, même si ce trait est moins connu que ses lumineuses chroniques politiques, un grand gastronome. La gastronomie fut une de ses passions, dans laquelle il mit aussi toute l'exigence, toute la précision et tout l'esprit de synthèse qui le caractérisait.

Les sommets de sa carrière gastronomique furent son admission au Club des Cent, célèbre association de gastronomes formée en 1912 par Louis Forest, et toujours bien vivante, et la publication d'un essai sur l'histoire littéraire de la sensibilité gastronomique de l'Antiquité à nos jours ou Un festin en paroles paru en 1978.

Un déjeuner de crustacés à l'Académie !


J'ai eu le plaisir de déjeuner plusieurs fois avec Jean-François Revel, et je me souviens notamment de ses dissertations expertes sur la nature et la composition de la bouillabaisse, car il restait très attaché à la cuisine marseillaise de son enfance, en commentant avec précision l'ouvrage de Reboul « La Cuisinière provençale ». Il n'était pas loin de partager l'avis d'un autre académicien marseillais, Marcel Pagnol, qui était furieux que Reboul ait écrit que l'on pouvait mettre dans la bouillabaisse de la langouste, ce qui revenait à aristocratiser ce plat populaire. Il était en effet clair pour ces deux(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires