Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’histoire de Djem surnommé Zizim, otage de grand prix

Par Bertrand Galimard Flavigny

Portrait d’un prince ottoman, Djem dit Zizim, fils du sultan Mehmet II, otage de prix, réfugié en France puis remis au Saint-Siège, et sans doute empoisonné en 1495. Une histoire liée à celle de l’Ordre des Hospitaliers et à son grand Maître, Pierre d’Aubusson, à son frère Bajazet, dans le contexte des relations tendues entre l’Occident et l’Empire ottoman.


Bookmark and Share

Transportons-nous donc dans l’empire ottoman, au XVème siècle où régnait le septième sultan Mehmet II, surnommé Fatih c'est-à-dire le conquérant, après la prise de Constantinople, en 1453. On ne connaît pas exactement sa date de naissance, sans doute autour de 1430. On le dit cultivé, aimant les sciences, les arts et les lettres. Il composait lui-même des poèmes en turc et en grec, parlait plusieurs langues, l’arabe, le latin, le français et même l’anglais. Il eut sept épouses, une fille et quatre fils : Mustafa, Bayezid ou Bajazet (1447-1512), Cem ou Djem (1459-1495), comme on doit le prononcer en turc et Korkut. Il fut assassiné le 3 mai 1481 et Bajazet fut désigné comme son successeur.

Un an auparavant, Mehmet II qui avait poursuivi sa politique expansionniste vers l’ouest et les Balkans, chassé les Comnènes de Trébizonde, les Karamanides d’Anatolie, se considérant comme le souverain de Rhodes, exigea des Hospitaliers qu’ils lui versent un tribut annuel de deux mille ducats. Ce que l’Ordre refusa. Le grand Maître Pierre d’Aubusson, élu en 1476, prévoyant une importante attaque des Ottomans, se prépara à soutenir un siège. Celui-ci débuta le 27 avril 1480 et s’acheva le 27 juillet par la désaffection de pacha Misach, né Michel Paléologue passé au service de la Sublime porte. Après sa victoire sur les Turcs, le pape Sixte IV (1471-1484) fit venir à Rome le grand maître Pierre d’Aubusson et le reçut avec les honneurs royaux. On rapporte souvent qu’il fut fait cardinal à cette occasion, mais nous allons voir qu’il n’en a rien été.



Les Hospitaliers vainqueurs, Mehmet II assassiné, le nouveau sultan Bajazet comprit qu’il convenait de laisser passer le temps et de maintenir un semblant de paix. Il avait un autre ennemi à réduire, de l’intérieur celui-là. Sa montée sur le trône de la Porte ne fit pas l’affaire de son frère Djem que nous connaissons en Europe sous un sobriquet « Zizim » que les historiens rejettent car il ne repose sur aucune réalité historique, mais, quoique nous fassions, ce surnom est entré dans la mémoire collective. Djem né d’une princesse serbe chrétienne, et qui « avait toujours fait preuve d’une(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires