Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Charles Le Quintrec : poésie, Bretagne, spiritualité

Le poète, grand prix de poésie 1978 de l’Académie française, présenté par François-Pierre Nizery

Charles Le Quintrec est un nom qui peut se traduire en trois mots : poésie, Bretagne, spiritualité. Homme de la lande bretonne. Homme de foi. Et surtout Homme du verbe, qui plaça la poésie au centre de tout. François-Pierre Nizery, lui-même écrivain, poète et breton, lui consacre cette chronique.


Bookmark and Share

Voici une chronique consacrée au parcours d’un homme, d’un poète, qui aura, nul n’en doute, marqué son temps, une chronique qui est surtout l’écoute d’une voix, même si cette voix s’est tue le 14 novembre 2008 et doit aujourd’hui emprunter d’autres voix pour se faire entendre.

Charles Le Quintrec s’est éteint, comme on dit, après 82 ans d’une vie tout entière consacrée à la magie des mots. Peut-on dire d’une telle vie qu’elle s’éteint ? Non bien sûr. La magie des mots ne s’éteint pas. Elle continue d’éclairer le regard de ceux qui l’écoutent.

Né en 1926 à Plescop dans le Morbihan, un village situé à quelques kilomètres au nord-ouest de Vannes, il passe son enfance dans un milieu rural très pauvre. Il écrit ses premiers vers à 12 ans, à un moment, dit-il dans la préface de son œuvre poétique Terre océane, publiée chez Albin Michel en 2006, à un moment où « après une lecture sur les joies de la fenaison, [il s’applique] à rimer les serpentements de [sa] rivière et la douceur de [ses] marais. Ce ne fut qu’un feu de paille, mais un peu de braise demeura sous la cendre. »

Le feu va renaître lorsque, à l’âge de dix-sept ans, il séjourne dans un sanatorium à Évreux pour y soigner une tuberculose. C’est là, pendant ce temps de repos forcé, qu’il se plonge dans la lecture des grands de la poésie de Villon à Leconte de Lisle et se met vraiment lui-même à l’écriture. Toujours dans la préface de Terre océane, il décrit ainsi cette nouvelle naissance : «(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires