Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le nouveau visage des dirigeants du CAC 40 avec Pierre-Louis Dubois

Un livre du Cercle de l’Entreprise et du Management sur les enjeux d’aujourd’hui

Dans l’ouvrage dirigé par Pierre-Louis Dubois Le nouveau visage des dirigeants du CAC 40, 12 grands patrons témoignent de leur métier de dirigeant. Découvrez ce que pensent Xavier Huillard, Gérard Bayol, Christian Streiff... Une nouvelle génération de patrons s’installe : en voici le portrait.


Bookmark and Share

Le Cercle de l’Entreprise et du Management regroupe des experts de l’Entreprise, majoritairement professeurs d’universités avec l’objectif de favoriser, par leur publication, une meilleure connaissance de l’Entreprise dans l’opinion publique et d’en faire ressortir les enjeux.


Pierre-Louis Dubois, Directeur Général de la FNEGE (Fondation Nationale pour l'Enseignement de la Gestion des Entreprises), qui dirige cet ouvrage, a choisi de faire témoigner 12 grands patrons (Xavier Huillard, PDG de Vinci, Henri de Castries, PDG d'Axa...) dirigeants du CAC 40 et de montrer, en trois chapitres, à travers leurs témoignages, en quoi le métier de dirigeant a changé.

De nombreux sujets y compris les plus sensibles, représentant toutes les dimensions de leurs fonctions, sont passés en revue : rémunération, pratique de management, responsabilités juridiques, sociales et environnementales, etc.

Ainsi apparaissent des résultats quelquefois inattendus : l’expérience internationale est déterminante, la légitimité des grands patrons prend d’abord racine dans leur réalisation concrète.

Chacun de ces grands patrons au-delà des caracteristiques qui les rassemblent (formation, maitrise des langues et de l'international) tient particulierement à l'une ou l'autre «des clefs du succès du management».



- Pour Christian Streiff (PSA) : la connaissance du terrain est essentielle alors que pour Xavier Huillard (Vinci), c'est l'exemplarité dans la manière de conduire les décisions qui prime.

- Gérard Bayol (Dexia) met en avant l'art de la délégation comme Bruno Lafont (Lafarge) qui en fait un critère de performance du dirigeant.

- L'humanisme et la citoyenneté reunissent la même exigence pour Henri de Castries (Axa) et Gilles Pelisson (Accor) : l'exigence de communication avec la prise de parole publique, la responsabilité sociale du dirigeant, le rôle majeur dans la gouvernance.

Mais les dirigeants du CAC 40 ont bien d'autres recettes personnelles... à découvrir dans la lecture de cet ouvrage collectif.

Dans un contexte d’entreprises de plus en plus multi-culturelles, le management des hommes passe devant toutes les autres préoccupations y compris la stratégie…

A travers la multiplicité des sujets abordés se dessine le portrait des nouveaux dirigeants qui vont devoir refonder le capitalisme et donc porter leurs efforts bien au-delà d’un simple(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires