Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Pour en finir avec Vichy : les racines des passions (2/2)

par Henri Amouroux, de l’Académie des sciences morales et politiques.

Christophe Dickès reçoit Henri Amouroux pour son deuxième tome sur Vichy intitulé "Les racines des passions" (2ème volet d’une émission en 2 parties).


Bookmark and Share

-

En 1997, Henri Amouroux publiait le premier tome de Pour en finir avec Vichy consacré aux oublis de la mémoire.
Il nous propose aujourd'hui la suite de sa réflexion dans Les racines des passions, le tome 2, qui aborde le parcours de De Gaulle et Pétain, "les" opinions françaises, une approche complexe d'une période controversée.




Les années 1940 furent marquées par de grandes passions qui provoquèrent de grands déchirements dans l'opinion dont on trouve trace encore aujourd'hui, Vichy refaisant régulièrement surface à la une des médias.

De juin 1940 à février 1941, période sur laquelle s'attarde l'ouvrage, les passions étaient vives, cruelles et elles n'étaient pas l'affaire d'un seul camp.

Passion, la violence avec laquelle, dès les premiers mots de son discours du 18 juin et plus encore dans les discours qui suivront, le général de Gaulle s'efforce de détruire la statue de Pétain, le vainqueur de Verdun étant alors, pour la majorité des Français, l'"homme providentiel" qui pourrait leur éviter le pire.

Passion apportée, dès la défaite, par le nouveau gouvernement, mais aussi par l'Église, à la lutte contre la franc-maçonnerie et les francs-maçons.

Passion antisémite des "collaborateurs" de Paris qui se déchaînent et réclament immédiatement, contre les juifs, exclusion, internement, voire mort ; passion des législateurs de Vichy qui devancent les exigences de l'ennemi pour interdire aux juifs la plupart des professions.

Passion anti-communiste déchaînée après que l'Allemagne a envahi la Russie soviétique en juin 1941.

Passion des hommes qui, depuis Londres, à la radio ou en France occupée (surtout) par(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires