Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Médecins emprisonnés en Arabie Saoudite : les droits de l’homme bafoués

avec Marc Gentilini, président de l’Académie nationale de médecine

Quinze coups de fouet par semaine pendant 15 ans ! C’est le sort réservé à deux médecins égyptiens emprisonnés en Arabie Saoudite. L’Académie nationale de médecine et le Conseil national de l’ordre des médecins dénoncent un acte de barbarie et invite le ministère des Affaires étrangères à prendre position. Détails en compagnie du président de l’Académie nationale de médecine, Marc Gentilini.


Bookmark and Share

Deux médecins égyptiens ont été condamnés en octobre 2008, en appel, à une peine de 15 ans de prison et à 1 500 coups de fouet en Arabie saoudite pour avoir prescrit de la morphine à une patiente. Procès expédié, sans expertise médicale, il semble que, dans les faits, la patiente, épouse d’une importante personnalité saoudienne, aurait abusé de la prescription pour obtenir d’un hôpital étatique de Riyad, des doses bien supérieures à celles recommandées par les médecins.

L'Académie nationale de médecine et le Conseil national de l'ordre des médecins ont pris officiellement position, en dénonçant « un acte de torture, une peine cruelle, inhumaine et dégradante ». L’article 5 de la Déclaration universelle des droits de l’homme prohibe la soumission à la torture ou à des peines ou des traitements cruels, inhumains ou dégradants.
Et de rappeler que l’Arabie Saoudite, en tant qu’État signataire de la Convention internationale contre la torture, est tenue de se conformer à ses règles.

L'Académie nationale de médecine, à travers la voix de Marc Gentilini, demande au ministère des Affaires étrangères et notamment à Rama Yade, secrétaire d’État chargée des Affaires étrangères et des droits de l’homme, de prendre position, pour contribuer à faire levier sur cette condamnation, et de demander un procès équitable.

Écoutez Marc Gentilini, président de l'Académie nationale de médecine et membre de la Commission nationale consultative des droits de l’homme. Il s'exprime dans le cadre des 60 ans de l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'Homme.


En savoir plus :

- Marc Gentilini, président de l'Académie nationale de médecine
- Marc Gentilini sur Canal Académie

- Site de l'Onu sur la Déclaration universelle des droits de l'Homme

(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires