Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le malheur du siècle : Communisme - Nazisme - Shoah

Alain Besançon, de l’Académie des sciences morales et politiques, présente son ouvrage sur les totalitarismes du XX è siècle

Le totalitarisme en cause : regard sur le caractère destructeur moral, politique et physique du totalitarisme. Alain Besançon revient sur les conclusions de son livre "Le malheur du siècle".


Bookmark and Share

Le siècle a été traversé par le communisme et par le nazisme. L'un tombe aujourd'hui dans l'oubli, pendant que le souvenir de l'autre brûle dans un feu perpétuel. Cette inégalité dans la mémoire étonne et demande explication. Il faut donc comparer les deux systèmes dans ce qu'ils ont de comparable et ne produire que des faits qu'un même tribunal puisse connaître.
Alain Besançon fait porter la comparaison sur la destruction dont communisme et nazisme sont la cause : celle des hommes dans leur cause : celle des hommes dans leur corps, leur intelligence, leur moralité, leur vie sociale et politique. Il prend pour étalon le crime le plus extrême : la destruction des Juifs d'Europe.

Ce livre fait descendre par degrés dans une nuit que les lumières de l'histoire positive éclairent faiblement, parce que l'humanité n'a pas l'expérience d'un crime semblable. Le recours à la théologie s'impose d'autant plus naturellement ici que la plupart des grands témoins ont crié vers le Ciel.

Alors se pose la question aujourd'hui si lancinante de l'unicité de la Shoah. Alain Besançon donne ses raisons de l'admettre sans réserve, même s'il doute que les hommes puissent s'accorder sur une interprétation unique de cette unicité.

Bibliographie
- Le malheur du siècle : Communisme - Nazisme - Shoah, Ed. Perrin, 2005

A propos d'Alain Besançon
Élu, le 11 décembre 1996, en section Morale et Sociologie, au fauteuil du grand rabbin Jacob Kaplan. Alain Besançon a été transféré, par décision de l'Académie des sciences morales et politiques, dans la section Philosophie pour pourvoir au fauteuil laissé vacant par le décès de Jean Guitton.

Sa carrière

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, agrégé d'histoire, docteur en histoire et docteur ès lettres et sciences humaines, Alain Besançon a tout d'abord été professeur agrégé de l'enseignement secondaire au(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires