Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Saint-Simon ou l’anti-Marx

Un ouvrage de Christophe Prochasson

Original, en ce début du XXIème siècle, de se tourner vers l’énigmatique comte de Saint-Simon, aristocrate excentrique, né en 1760 et mort en 1852. Christophe Prochasson explique pourquoi dans son dernier ouvrage : Saint Simon.


Bookmark and Share

Inclassable, Saint-Simon n'en a pas moins marqué l'histoire des idées politiques.
Né en 1760, mort en 1825, Claude-Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon, possède une postérité controversée.
Auteur de la biographie politique de Saint-Simon, Christophe Prochasson revient sur sa vie, son œuvre et son influence au cours des XIXème et XXème siècles.

Pourquoi, au début du XXIe siècle, se tourner vers l'énigmatique comte de Saint-Simon, né en 1760 et mort en 1825 ? Aristocrate excentrique, cousin éloigné du célèbre mémorialiste de la cour de Louis XIV, écrivain fantasque aux idées extravagantes, Saint-Simon hante l'histoire des idées politiques françaises depuis deux siècles.

Aventurier philosophe auréolé d'une étrange légende faite d'actes héroïques et de visions surprenantes, il avait laissé sa pensée si ouverte qu'il fut en mesure de répondre à toutes sortes de besoins politiques et intellectuels : le libéralisme du XIXe siècle, le socialisme réformiste et scientifique de la fin du XIXe siècle, le néo-socialisme des années 30, la technocratie réformiste des années 60, jusqu'à une fraction de la deuxième gauche qui fonda dans les années 80 une "Fondation Saint-Simon" ayant rassemblé syndicalistes, patrons, hauts fonctionnaires et intellectuels, ces "forces vives de la nation".

Preuve, s'il en était besoin, que sa figure comme sa curieuse doctrine n'ont pas perdu de leur actualité. Cet ouvrage tente de restituer les aventures de cette pensée cachée et cependant toujours présente. Couvrant deux siècles d'une histoire politique française saisie au travers des grandes idées qui ont eu l'occasion de s'y déployer. Ennemi de la politique qu'on appellerait aujourd'hui "politicienne", celle que préformatent les idéologies et les clientèles, Saint-Simon rêvait d'une "administration des choses" déterminée selon les lois de l'intérêt général qu'éclaireraient le seul régime de la raison.

Bibliographie
- Saint Simon ou l'anti-Marx, Ed. Perrin, 2005

A propos de Christophe Prochasson
Christophe Prochasson est professeur à l'Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales. Il est spécialiste de l'histoire politique et culturelle de la France à l'époque(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires