Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les années d’Annie Ernaux, prix Mauriac 2008

Lecture et relecture, la chronique littéraire de Jacques Rigaud

Le livre d’Annie Ernaux fait resurgir tous ces souvenirs que nous gardons depuis notre enfance, enfouis dans notre mémoire. En parcourant les étapes-clés des cinquante dernières années de sa vie, Annie Ernaux permet à chaque génération de se retrouver mêlée à un moment charnière de sa vie. Jacques Rigaud fait partager sa lecture enthousiaste !


Bookmark and Share

«Il est rare qu'un livre évoque notre vie quotidienne tout au long de notre existence et qu'il le fasse de manière telle que, quel que soit l'âge qu'on a, on se sente concerné». C'est, selon les propres mots de Jacques Rigaud, ce qui se passe avec le livre d'Annie Ernaux : Les années, prix Mauriac 2008.

Pourquoi le livre Les années a obtenu le prix Mauriac

Jacques Rigaud nous explique que ce livre a retenu l'attention du jury du prix Mauriac avant tout pour son originalité. Annie Ernaux, «auteur bien connue» nous rappelle le président du jury du prix, n'écrit pas un livre d'histoire contemporaine, un roman ou encore un livre de mémoires. Elle évoque la période de sa propre existence non sous l'angle de sa vie personnelle mais sous celui du temps, la société de son temps.

Annie Ernaux est née en 1940, elle a donc traversé les périodes-clés des cinquante dernières années. A l'âge de 18 ans, elle voit la naissance de la Vème République ; à 28, elle connaît les événements de mai 68. Elle est une femme mûre au moment de l'alternance politique de 1981. Quant aux années 90, elle les décrit comme les années du désabusement.




Ainsi tout au long du livre, le lecteur arrive à se situer et à se retrouver puisque, quelle que soit son année de naissance, il y retrouve une part de lui-même.

Lire Annie Ernaux

L'histoire se déroule sous nos yeux à mesure que nous avançons dans la lecture du livre. Nous vivons les grandes dates de l'histoire de la société française comme Mai 68 : «nous nous sentions solidaires de nos cadets qui balancaient des pavés sur les CRS». Mais Annie Ernaux nous emmène aussi dans les rituels de familles, les photographies de vies à travers les repas notamment, car comme le dit Jacques Rigaud : «comment dans ce livre ne pas faire remonter à sa mémoire tous les repas de famille que nous avons vécus ?». C'est donc un retour en arrière expliqué :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires