Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Histoire des Etrusques : L’antique civilisation toscane VIIIe-Ier siècle avant Jésus-Christ

Un ouvrage de Jean-Marc Irollo

Longtemps laissée dans l’oubli, la civilisation étrusque bénéficie d’une réhabilitation depuis la Renaissance européenne. Jean-Marc Irollo dresse un portrait vivant d’une civilisation quasiment millénaire.


Bookmark and Share

L'époque archaïque européenne voit la naissance d'une civilisation dans l'actuelle toscane, la civilisation étrusque. Connue essentiellement grâce à l'archéologie et aux classiques latins, le peuple Etrusque fut au carrefour des échanges commerciaux en Méditerranée. Longtemps considérée à tort comme une civilisation pacifique profitant d'un art de vivre, sa puissance reposait naturellement sur une force militaire qui emprunta à la Grèce ses techniques (Combat hoplitique...) comme l'explique l'historien d'art Jean-Marc Irollo dans son Histoire des Etrusques. Étonnement réaliste et consciente d'elle-même et de sa mort, cette civilisation se fond finalement dans la romanité au Ier siècle de notre ère.

Apparue au VIIIe siècle avant Jésus-Christ, la civilisation étrusque dura près d'un millénaire et domina presque toute l'Italie avant de se fondre dans le moule imposé de Rome. Les Etrusques tombèrent dans l'oubli jusqu'à la découverte presque par hasard de leurs tombes en Toscane, au nord de l'Italie. Majestueuses demeures funéraires, celles-ci offraient le spectacle de la vie raffinée des aristocrates étrusques : des scènes de banquets, des danses, des jeux, de chasse ou de pêche ornaient les murs à fresques et racontaient par le menu leur épopée.

Mais ces nécropoles abritaient aussi des œuvres d'art et des bijoux qui suscitèrent une véritable course au trésor. Aujourd'hui encore, on estime à 60 000 le nombre de tombes à découvrir dans la campagne romaine... Longtemps, les Etrusques ont intrigué les chercheurs. Les hypothèses les plus fantaisistes couraient sur leur origine, mystérieuse disait-on, dans la mesure où leur langue - ni latine ni grecque - restait incompréhensible. Des témoignages peu amènes provenaient des Grecs ou des Romains qui ne les appréciaient pas : ils les trouvaient trop lymphatiques, oisifs et condamnaient l'émancipation de leurs femmes. On a désormais ressuscité cette civilisation en lui redonnant sa place dans la formation de la culture occidentale. L'héritage laissé par les Etrusques à l'Empire romain fut immense dans tous les domaines. Mais c'est leur goût pour le bonheur qui est peut-être l'une des caractéristiques principales de cette civilisation au moment de son apogée.

Bibliographie
-(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires