Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Érik Desmazières, artiste graveur

de l’Académie des beaux-arts

Érik Desmazières a été élu, le 9 avril 2008, membre de la section de gravure de l’Académie des beaux-arts, au fauteuil précédemment occupé par Jean-Marie Granier. Son œuvre gravé offre des images de cités imaginaires, de bibliothèques "babéliennes", d’architectures à la Piranèse, de vues de Paris, de vues d’intérieurs, d’appartements ou d’ateliers : rencontre avec l’artiste autour de son parcours et quelques unes de ses gravures.


Bookmark and Share

Érik Desmazières est né à Rabat, en 1948. Il a passé son enfance au Maroc, puis en France et au Portugal. Il s'installe à Paris en 1967. Il entre à l'Insitut d'études politiques dont il sort diplômé en 1971. Ayant toujours dessiné depuis l'enfance, il suit les cours du soir de la Ville de Paris, étudiant le dessin et la gravure avec Jean Delpech. En 1972, il choisit la gravure pour métier et principal moyen d'expression. Il fut encouragé par Philippe Mohlitz. Son œuvre gravée comprend des centaines de planches figurant dans des collections publiques ou privées. Elles ont été présentées dans de nombreuses expositions personnelles et collectives, à Paris, New-York, Londres, en Suisse, au Japon, à Amsterdam... Le marchand new-yorkais Andrew Fitch a entrepris la publication de son œuvre gravée.



Érik Desmazières aime travailler sur des grands formats avec une extrême minutie, sur des constructions très élaborées, inspirées du réel ou de son imagination.

Il évoque au micro de Canal Académie son parcours et quelques unes de ses gravures, celle de l'atelier Tazé, Les remparts, 1972, La ville imaginaire II 1999, La salle Labrouste de la Bibliothèque Nationale, 2001.


A propos de l'atelier de René Tazé

Situé 6 rue Hittorf dans le Xe arrondissement de Paris, l'atelier de René Tazé a disparu, l'immeuble ayant été rénové. De nombreux artistes parmi lesquels Miquel Barcelo, Philippe Favier, Françoise Pétrovich et Thérèse Boucraut ont fréquenté cet atelier où René Tazé, imprimeur en taille-douce, taille-doucier, exerçait. De 1979 à 2006, Érik Desmazières a dessiné et gravé plusieurs vues de cet intérieur, pour lui familier. L'atelier, fondé sous la Révolution, était probablement la plus ancienne imprimerie en taille-douce de Paris. Au XIXe siècle, ce quartier entre la gare de l'Est et la porte Saint-Martin abritait de nombreux imprimeurs d'estampes. À l'heure de gloire de la gravure, avant le recours à la photographie, Paris comptait de très nombreux ateliers d'imprimerie. Autrefois, tous les grands artistes pratiquaient la gravure : Soulages, Giacometti, Picasso... Cette pratique se perd. Ils travaillaient avec des amis poètes et écrivains dont(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires