Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Yann Arthus-Bertrand, photographe engagé, sous la Coupole de l’Institut de France

Cérémonie d’installation au sein de l’Académie des beaux-arts
Canal Académie vous propose d’écouter la retransmission de la séance d’installation de Yann Arthus-Bertrand au deuxième fauteuil de la section de photographie de l’Académie des beaux-arts. Le 15 octobre 2008, Pierre Schoendoerffer membre de l’Institut accueillait, selon l’usage, son nouveau confrère par un discours de réception auquel a répondu Yann Arthus-Bertrand.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : cou503
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/cou503.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 15 octobre 2008


Yann Arthus-Bertrand sortant de la Coupole de l’Institut en compagnie de son épouse
Yann Arthus-Bertrand sortant de la Coupole de l’Institut en compagnie de son épouse
© Canal Académie

La section de photographie de l’Académie des beaux-arts a été créée le 10 mai 2005 avec deux fauteuils. Le 31 mai 2006, les académiciens ont procédé à l’élection de deux nouveaux confrères : Lucien Clergue et Yann Arthus-Bertrand, deux photographes français de renommée internationale.

Deux ans plus tard, Yann Arthus-Bertrand est reçu sous la Coupole de l’Institut de France par le cinéaste Pierre Schoendoerffer, membre de la section Créations artistiques dans le cinéma et l’audiovisuel de l’Académie.

© Canal Académie

Avant de prendre la parole, Yann Arthus-Bertrand avait choisi de faire entendre un bref concert. Les cordes du violon de Sarah Nemtanu et le chant ouzbek de Monajat Yulchieva ont introduit son discours. Yann Arthus-Bertrand a expliqué comment la photographie l’avait conduit à l’humanisme : « la distance empêche la compassion. Il m’a paru évident de rencontrer les gens sous mes photos ». Après avoir évoqué les expériences marquantes de son parcours d’homme et de photographe, il a présenté « Six milliards d’autres », son projet d’interviews des habitants de la planète, suite naturelle de la Terre vue du ciel. Extraits : « J’aime passionnément les animaux, la terre et les autres…Est-ce que mon militantisme me dévalorise en tant qu’artiste ? Entre esthétisme et humanisme, j’ai choisi. » Yann Arthus Bertrand a traduit en photo, ce moment de partage avec ses confrères et ses amis, en les invitant à lever la tête vers le sommet de la Coupole, d’où un photographe immortalisa l’instant. Il a ensuite rendu hommage aux ONG et aux associations rappelant combien l’engagement rendait heureux.

La cérémonie de remise de son épée d’académicien conçue par Philippe Starck a eu lieu le même jour, en présence de nombreux invités. C’est une épée de marine où est gravé le mot « amour » sur le pommeau. La lame, un pic embroche des détritus et déchets divers.

L'épe de Yann Arthus-Bertrand a été conçue par le designer Philippe Starck
L’épe de Yann Arthus-Bertrand a été conçue par le designer Philippe Starck
© Canal Académie
Une épée style "art récup" pour Yann Arthus-Bertrand, composée d'une représentation d'un pot de yaourt, d'une cannette, d'une bouteille plastique, d'un tube de dentifrice et d'une ampoule !
Une épée style "art récup" pour Yann Arthus-Bertrand, composée d’une représentation d’un pot de yaourt, d’une cannette, d’une bouteille plastique, d’un tube de dentifrice et d’une ampoule !
© Canal Académie

Né en 1946, Yann Arthus-Bertrand découvre sa vocation de photographe à trente ans, au Kenya, où il est parti étudier avec sa femme Anne le comportement d’une famille de lions. De ce travail d’observateur, il publie un livre en 1983, Lions. Devenu photographe-reporter, il parcourt le monde. Ses grands reportages lui permettent de concilier sa passion des voyages, du vol aérien et des espaces naturels. Parmi ces nombreux centres d’intérêt en Afrique ou ailleurs, il rencontre les gorilles du Rwanda et Dian Fossey quelques jours avant son assassinat. Il couvre le Paris-Dakar, Roland-Garros et le Tour de France plusieurs fois.

Pierre Schoendoerffer membre de l'Institut accueillait, selon l'usage, son nouveau confrère par un discours de réception
Pierre Schoendoerffer membre de l’Institut accueillait, selon l’usage, son nouveau confrère par un discours de réception
© Canal Académie

En 1991, il crée Altitude, la première agence de photographies aériennes. Il publie régulièrement le fruit de ses séries photographiques consacrées aux animaux ou à la nature en s’interrogeant sur le lien entre l’homme et son environnement : une question évidente, pour lui, qui veut témoigner par l’image. Après la Déclaration de Rio en 1992, l’engagement pour un développement durable ne fait pas l’ombre d’un doute pour ce naturaliste déjà convaincu. Parmi ses 70 ouvrages, La Terre vue du ciel, Bestiaux, Chevaux, 365 jours pour réfléchir à notre terre vont dans ce sens, avec la volonté de présenter sa démarche au plus grand nombre. Il organise ainsi des expositions gratuites, en plein air. Le succès fut au rendez-vous : immense et populaire. Des dizaines de grandes villes dans le monde ont accueilli l’exposition La Terre vue du ciel. New-York accueillera près de 160 photographies de La Terre vue du ciel, pour la plupart inédites, le long de la promenade Battery Park City, de mai à juin 2009.

Monajat Yulchieva, a interprété un chant ouzbek, après la violoniste Sarah Nemtanu qui a joué une sonate de Bach, sous la Coupole
Monajat Yulchieva, a interprété un chant ouzbek, après la violoniste Sarah Nemtanu qui a joué une sonate de Bach, sous la Coupole
© Canal Académie

En 2005, Yann Arthus-Bertrand a créé l’association GoodPlanet.org qui informe et entend agir sur les différents aspects du développement durable. Dans cette perspective, il a participé en 2006 à l’opération "Le développement durable, pourquoi ?" avec le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de l’Écologie. Il s’agit d’une exposition de ses photographies aériennes, mise à disposition de tous les établissements scolaires de France. Depuis, l’opération se répète chaque année sur un thème différent : La biodiversité, L’énergie, avec la participation de plusieurs photographes.
Yann Arthus-Bertrand est aussi l’auteur d’une série documentaire, Vu du ciel, diffusée par France 2. Parmi ses projets, il prépare le tournage d’un long métrage sur l’état de notre planète, Home, dont la sortie mondiale est prévue pour le 5 juin 2009.

Yann Arthus-Bertrand peu avant sa réception sous la Coupole de l'Institut. A gauche au second plan, Pierre Schoendoerffer, réalisateur, membre de l'Académie des beaux-arts
Yann Arthus-Bertrand peu avant sa réception sous la Coupole de l’Institut. A gauche au second plan, Pierre Schoendoerffer, réalisateur, membre de l’Académie des beaux-arts
© Canal Académie

Pour en savoir plus

- Yann Arthus-Bertrand, membre de l’Académie des beaux-arts
- GoodPlanet
- Sur Canal Académie : une interview de Yann Arthus-Bertrand avant son installation au sein de l’Académie des beaux-arts, sous la Coupole : Yann Arthus-Bertrand, engagé et voyageur, membre de l’Académie des beaux-arts

Parmi ses 70 ouvrages :
- Être photographe, Éditions de La Martinière, 2001
- Paris vu du ciel, 2002, Éditions de La Martinière
- La Terre vue du ciel, 2002, Éditions de La Martinière
- Chevaux, Édition du Chêne, 2004
- Algérie, Éditions de La Martinière, 2006
- Regards partagés sur la Terre, Éditions de La Martinière, 2006
- La grande Terre, Éditions de La Martinière, 2007






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires