Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Chez et Che

Un dictionnaire subjectif, proposé par David Christoffel
La préposition française "chez" et l’interjection espagnole "che" sont presque homophoniques. Si elles n’ont cependant pas d’étymologie commune attestée, elles sont pratiquement aussi idiomatiques l’une que l’autre.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : David Christoffel
Référence : mots520
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/mots520.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida3542-Chez-et-Che.html
Date de mise en ligne : 12 octobre 2008

D’origine colombienne, l’étudiante Andrea Avila a bien compris que chez veut dire « à la maison de », mais comme il n’y a pas de préposition équivalente en espagnol, elle s’étonne de l’extension que l’usage français peut donner à la maison.

Le Dictionnaire de l’Académie date la préposition chez du XIIe siècle et lui donne pour étymologie le mot latin casa qui, au sens propre, veut dire « cabane » et, par extension, peut désigner une « demeure ». C’est par cette extension que nous pouvons employer des expressions comme « chez le coiffeur » ou « chez le boulanger » pour évoquer des lieux aussi peu personnels (et, on pourrait dire « casaniers ») qu’un salon de coiffure ou une boulangerie. Le Dictionnaire de l’Académie montre que, par extension, chez peut même signifier « dans le pays de » dans des phrases comme « chez les Colombiens » et, au figuré, chez devient équivalent de « dans la nature de » pour un usage tel que : « c’est une habitude chez lui ». De la même manière, nous pouvons dire « chez Platon » pour localiser une idée qui se trouve, non pas dans la maison, mais dans l’œuvre de Platon.

Camila Garcia, elle, est originaire d’Argentine et, en apprenant le français, n’a pas trouvé d’équivalent satisfaisant pour l’injection espagnole che. Selon les dictionnaires bilingues, che pourrait se traduire par eh ! ou dis donc !, mais l’usage qu’en font les Espagnols est plus large que ces interjections françaises. Le dictionnaire espagnol de la Real Academia Española précise que che peut servir à arrêter l’attention sur une personne, mais encore à exprimer une surprise ou un étonnement. Or, pour le coup, une locution qui, en français, pourrait à la fois remplacer l’onomatopée hep, l’interjection ah ou même l’expression n’est-ce pas, reste à trouver.

Retrouvez l’intégralité du "dictionnaire subjectif", proposé par David Christoffel, en cliquant ici !






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires