Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Napoléon Bonaparte, le jour où il fut empereur

avec Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques

Jean Tulard explique en quoi Napoléon fut le conservateur d’un ordre bourgeois, issu de la Révolution française. Pour cela, il rappelle comment Bonaparte est devenu Napoléon et que tout s’est joué en deux ans, 1800-1802. Puis comment l’assassinat du Duc d’Enghien fit de lui un régicide... jusqu’au jour du sacre, ce fameux 2 décembre 1804. Mais sacrait-on un roi ou un dictateur de salut public ? Le point de vue de Jean Tulard.


Bookmark and Share

Cette émission a été enregistrée en 2004.

Dans cette émission, Jean Tulard montre en quoi l’année 1804 est capitale. Elle marque la fin d’une évolution et surtout la fin réelle de la Révolution Française. En effet, jusqu’à l’année 1804, Bonaparte peut encore apparaître comme le général Monk qui, en Angleterre, avait restauré Charles II. Sacré sous le nom de Napoléon Ier, il n’est plus le général chargé de terminer la Révolution mais le protecteur du nouvel ordre établi.



Comment Bonaparte devient Napoléon ?

Jean Tulard revient sur le premier épisode qui conduit Bonaparte au pouvoir : le coup d’Etat du 19 brumaire an VIII (9-10 novembre 1799). On apprend ainsi que ce coup d’Etat avait été monté au départ par Siéyès et devait être un coup d’Etat parlementaire. Pour reprendre les mots de Jean Tulard, ce n’est que la « médiocrité de Bonaparte » qui déclencha l’intervention militaire. Toujours est-il que l’intervention de l’armée est capitale et fait de Bonaparte le vainqueur du coup d’Etat au détriment de Siéyès. La nouvelle constitution sera sa constitution.

La dictature de salut public

Le nouveau régime se met en place dans un contexte particulièrement difficile. La France est épuisée par la guerre et la révolution. Les finances sont désastreuses et l’opposition, tant royaliste que jacobine, cherche à reprendre le pouvoir. Le seul atout provient de l’émergence d’une nouvelle classe de possédants, issus de la révolution, qui réclament un retour à l’ordre. Bonaparte comprend aussitôt l’appui que peut lui fournir cette nouvelle bourgeoisie et satisfait son besoin en pacifiant le pays.

Tout se joue sur deux ans, entre 1800 et 1802. Le travail effectué pendant ces deux années est extraordinaire. En deux ans, le pays est assaini : le budget de la France est en équilibre, le Concordat assure la paix religieuse, l’opposition royaliste et jacobine est démantelée, la guerre avec l’Autriche et l’Angleterre est terminée. C’est aussi à cette période que sont mises en place les principales institutions : le conseil d’Etat, les préfets, les départements…. Bref, le succès politique de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires