Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Petite histoire du nombre d’or

du Parthénon au Modulor de Le Corbusier

On le présente sous la lettre grecque φ (phi), il équivaut à 1,618… Architectes, peintres et artistes de la préhistoire à nos jours l’utilisent dans leurs réalisations. Petite histoire du nombre d’or !


Bookmark and Share


On retrouve le nombre d’or au cœur de la Grande Pyramide de Gizeh, sur les façades des temples grecs, dans les cathédrales gothiques ou encore chez les peintres du début du siècle.
De nombreux tableaux ont été conçus selon les règles du nombre d’or…

Pour ne citer que quelques contemporains, Salvador Dali et le Sacrement de la dernière cène, Mondrian et sa Composition ou encore Seurat avec Le Cirque, l'ont d'ailleurs utilisé par jeu.
Dans Le Cirque de Seurat, les lignes horizontales tracées dans le tableau ont des grandeurs proportionnelles à φ. Il en serait de même pour la loge délimitée par des lignes de couleur rouge vif formant un rectangle d’or.







En réalité avec quelques approximations il est très facile de l'approcher. C’est d’ailleurs ce qu’a démontré Marguerite Neveux, éminente spécialiste de l'histoire de l'art.
Il semble bien que les artistes divisaient leurs toiles en huitièmes, 8/5 qui est très proche du nombre d'or à 7 millièmes près.
Cette petite différence a suffi à déchaîner des passions qui sont bien retombées depuis…

Le nombre d'or correspond à une proportion particulièrement harmonieuse. Il se retrouve dans de nombreux monuments, peintures, comme on vient de le dire, mais aussi dans la nature (pomme de pins , tournesols). Ce rapport fut baptisé « Divine Proportion » par le moine Fra Luca Pacioli qui lui consacra le traité Divina Proportione, illustré par Léonard de Vinci, avec sa célèbre Étude de proportions du corps humain selon Vitruve ou Homme de Vitruve.

Arrêtons-nous quelques instants pour donner une précision importante quant à ce dessin. Léonard de Vinci a rédigé un texte détaillant les proportions du corps humain telles qu'il a pu les observer : ce n'est pas un homme idéal, mais le modèle géométrique d'un homme normal.
Contrairement à ce qui est souvent affirmé, il n'y a aucune trace du nombre d'or dans le dessin ou dans le texte.
Pour arriver à ces(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires