Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Lévi-Strauss, l’ethnologue-philosophe selon André Comte-Sponville

Le regard du philosophe sur l’ethnologue

A l’occasion des hommages rendus à Lévi-Strauss, de l’Académie française, pour le centenaire de sa naissance, Canal Académie vous propose le regard du philosophe André Comte-Sponville sur l’ethnologue : certains de ses livres l’ont ébloui !


Bookmark and Share

- «Pourquoi aimer tellement un ethonologue quand on s'intéresse si peu à l'ethnologie ?»
- « ... Parce que cet ethnologue est philosophe !»

André Comte-Sponville avait déjà évoqué Lévi-Strauss dans un article « Lévi-Strauss ou le courage du désespoir » paru dans Le Figaro littéraire en 1989 puis dans son livre Une éducation philosophique édité cette même année. Le philosophe nous livre ici un témoignage riche de philosophie. Parsemée de réflexions et d'anecdotes, il nous offre une empreinte personnelle et sensible. Ne se risquant jamais à commenter l'ethnologue qu'il «laisse aux ethnologues», il n'hésite cependant pas à nous faire part de ce qu'il a appris du philosophe. Il le résume en quelques affirmations didactiques.

1. Claude Lévi-Strauss : « Le moi n'est rien que l'ensemble des illusions qu'il se fait de lui-même ».
Commentaire d'André Comte-Sponville : J'aime les philosophes qui pensent contre eux-mêmes car comme dirait Lévi-Strauss, philosopher c'est apprendre à se déprendre.»

2. Claude Lévi-Strauss : « La vie ne débouche que sur le néant ».
Cette dernière phrase de l'ouvrage « L'homme nu » frappe Comte-Sponville qui y voit une approche clairement matérialiste où de toutes les créations humaines, il ne restera que le constat aboli qu'elles eurent lieu, c'est-à-dire rien.»


L'anthropologue : un très grand philosophe ?

Pour André Comte-Sponville, aucun doute, le dernier chapitre du livre Tristes tropiques parle de lui-même. À propos de cet ouvrage qui «le marque à vie», il déclare : «Je le considère comme l'un des quatre ou cinq plus beaux textes du xxe siècle écrit en français. Il est d'une beauté, d'une profondeur, d'une intelligence absolue. C'est de la philosophie.(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires