Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Remise solennelle des Grands Prix des Fondations de l’Institut de France 2008

Sous la Coupole, le 11 juin 2008
La proclamation 2008 des Grands prix de l’Institut de France s’est dorénavant inscrite dans la lignée des grands prix internationaux dans les domaines scientifique et culturel. L’Institut de France présente les lauréats 2008 des Grands Prix des fondations décernés par la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux, la Fondation Simone et Cino Del Duca, la Fondation Lefoulon-Delalande, la Fondation NRJ et la Fondation Louis D.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : COU314
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/cou314.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 14 juin 2008

Le 11 juin, s’est déroulée sous la Coupole, la remise des Grands Prix des fondations. Canal Académie vous propose d’écouter la retransmission de cette séance solennelle. Jean-François Jarrige, président de l’Institut de France et président de l’Académie des inscriptions et belles lettres a ouvert la séance. Vous entendrez successivement un discours de Gabriel de Broglie, chancelier de l’Institut de France, un discours de Jean-François Jarrige et le son d’un reportage filmé sur l’activité des jurys auxquels se consacrent les académiciens. Nombre d’entre eux siègent dans les conseils d’administration. Suis la proclamation des Grands Prix des 5 fondations, présentée, chaque fois par une personnalité éminente des académies et membre du jury concerné. Pour la première fois depuis 4 ans, la cérémonie est entrecoupée de films réalisés par la Société Ouest-audiovisuel montrant des reportages et des interviews des lauréats dans leur univers de recherche ou de création. La retransmission de cette séance solennelle par Canal Académie n’inclut pas la projection de ces films.

Gabriel de Broglie et Jean-François Jarrige, sous la Coupole le 11 juin 2008
Gabriel de Broglie et Jean-François Jarrige, sous la Coupole le 11 juin 2008
© B.Eymann

Le chancelier Gabriel de Broglie, dans son discours Le retour de la philanthropie, citant Françoise Sagan « L’argent, bon serviteur, mauvais maître » a voulu rappeler combien le don et la philanthropie introduisait le souci de l’autre et comment les académies, dès leur origine, ont eu pour vocation, parmi d’autres, d’assurer des missions de bienfaisance, de philanthropie, de mécénat pour employer un terme contemporain. Gabriel de Broglie a témoigné de l’émergence, en France, de fondations d’un nouveau type crées par des « nouveaux philanthropes » libérés de tout complexe.

Le président Jean-François Jarrige, dans son discours de présentation des fondations de l’Institut de France, ne pouvant rendre compte du millier de fondations accueillies à l’Institut, a précisé l’étendue de leur champs d’action : les arts, les sciences, l’humanitaire et les projets d’utilité sociale, la formation et l’éducation, le développement durable et l’environnement. Il a exposé la multitude des projets les plus récents qu’ont soutenus les fondations abritées par l’Institut de France.

Proclamation des Grands Prix

Prix Christophe Mérieux de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux 2008

François Gros et François Nosten, sous la Coupole le 11 juin 2008
François Gros et François Nosten, sous la Coupole le 11 juin 2008
© B.Eymann

François Gros, Secrétaire Perpétuel honoraire de l’Académie des sciences a présenté cette fondation qui vient en aide aux médecins dans toutes les parties du monde où frappe les maladies infectieuses. Le lauréat François Nosten, a été récompensé pour ses travaux sur le paludisme chez les femmes enceintes et les enfants, en Thaïlande. François Nosten a créé, en 1986, la Shoklo malaria research unit à Mae Sot en Thaïlande. Dans ce laboratoire travaillent 200 salariés thaïlandais et 14 expatriés à la recherche sur des souches du paludisme classées parmi les plus résistantes au monde. L’unité a mis au point une nouvelle combinaison anti-paludique, aujourd’hui recommandée par l’OMS. Si un médicament est mis au point, il pourra être appliqué dans toutes les parties du monde. Elle est devenue aussi Centre de référence pour les ONG travaillant dans la région et un centre de formation pour les jeunes chercheurs de qualité.

Prix scientifique de la Fondation Simone et Cino del Duca 2008

Jean-François Bach et Philippe Janvier, sous la Coupole le 12 juin 2008
Jean-François Bach et Philippe Janvier, sous la Coupole le 12 juin 2008
© B.Eymann

Jean-François Bach, Secrétaire Perpétuel de l’Académie des sciences a présenté la fondation et le lauréat 2008 Philippe Janvier, Directeur de recherche au CNRS au Muséum national d’Histoire naturelle. Ses travaux ont complètement changé notre perception de l’histoire et de la diversification des premiers vertébrés. il a démontré, en collaboration avec des généticiens, que « les lamproies actuelles, contrairement à ce que l’on croyait, ne sont pas des espèces dont l’anatomie et la physiologie auraient régressé au cours du temps, mais que leur structure crânienne primitive donne une image de ce que furent les premiers vertébrés ».

Prix mondial Simone et Cino del Duca 2008

Jean-Marie Rouart et Mario vargas Llosa, Sous la Coupole le 12 juin 2008
Jean-Marie Rouart et Mario vargas Llosa, Sous la Coupole le 12 juin 2008
© B.Eymann

Jean-Marie Rouart de l’Académie française a présenté l’œuvre de Mario Vargas Llosa, « hantée par la passion de l’art littéraire et animée par le souffle de la liberté ». Mario Vargas Llosa « réduit à néant par sa magie créatrice les clivages artificiels entre roman traditionnel et modernité, littérature pour élite et roman populaire ».

Un film tourné à New-York dans lequel Mario Vargas Llosa, à un moment, rend hommage à Jean-François Revel a été projeté et le Prix remis.

Prix Lefoulon-Delalande 2008

Alain Carpentier et Dario Difrancesco, sous la Coupole le 12 juin 2008
Alain Carpentier et Dario Difrancesco, sous la Coupole le 12 juin 2008
© B.Eymann

Alain Carpentier de l’Académie des sciences a présenté les travaux de Dario DiFrancesco du département des sciences biomoléculaires et de biotechnologie de l’université de Milan, lauréat du Prix Lefoulon-Delalande 2008. Il a découvert le canal spécifique de l’activité du cœur, baptisé canal If, impliqué dans la régulation du rythme cardiaque. Son laboratoire a mis au point un médicament qui ralentit le cœur sans entraîner d’altérités sur la contraction cardiaque, que génèrent habituellement les béta-bloquants. La poursuite de cette recherche fondamentale permettra peut-être de remplacer les pace-makers métalliques que nous connaissons aujourd’hui par des cellule régulatrices. Ses aptitudes à modéliser les activités du cœur ont été également récompensées par ce prix.

Prix scientifique NRJ 2008

Nicole Le Douarin, Catherine Lubetzki et Anna Baron Van Evercooren (de gauche à droite), sous la Coupole le 12 juin 2008
Nicole Le Douarin, Catherine Lubetzki et Anna Baron Van Evercooren (de gauche à droite), sous la Coupole le 12 juin 2008
© B.Eymann

Nicole Le Douarin, Secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences, a présenté la fondation NRJ dont l’activité s’exerce dans le domaine de la biomédecine et particulièrement des neurosciences. La Fondation attibue chaque année un Grand Prix Européen destiné à récompenser et à encourager des travaux scientifiques. Nicole Le Douarin a decerné le Prix scientifique 2008 sur le thème de la sclérose en plaque, à deux lauréates : le docteur Catherine Lubetzki, professeur de neurologie, unité INSERM 711 du département de neurologie de l’hôpital de la Salpétrière et à Anne Baron-Van Evercooren, directeur de recherche, co-directeur de l’Unité 546 au laboratoire des pathologies de la myéline et des canaux ioniques musculaires à la faculté de Médecine Pitié-Salpétrière.

Prix scientifique de la Fondation Louis D.

Jean Dercourt et Yves Frégnac, sous la Coupole le 12 juin 2008
Jean Dercourt et Yves Frégnac, sous la Coupole le 12 juin 2008
© B.Eymann

Jean Dercourt, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences a présenté le lauréat du Grand Prix scientifique de la Fondation Louis D., Yves Frégnac, directeur de recherche au CNRS, directeur de l’unité « Neurosciences Intégratives et Computationnelles » (UNIC) de Gif-sur-Yvette dans l’Essonne, pour ses travaux sur l’imagerie synaptique fonctionnelle des réseaux corticaux.

Prix culturel de la Fondation Louis D.

Hélène Carrère d'Encausse au centre et les représentants de l'Unversité française d'Égypte, sous la Coupole le 12 juin 2008
Hélène Carrère d’Encausse au centre et les représentants de l’Unversité française d’Égypte, sous la Coupole le 12 juin 2008
© B.Eymann

Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française a présenté le Prix Louis D. pour la culture, visant à récompenser un projet concernant la diffusion de la langue et de la culture françaises. Cette année, le prix est attribué à l’Université française, créée en 2002, qui forme en français des étudiants égyptiens et plus précisément, à la faculté d’ingénierie au sein de cette université.

Pour en savoir plus

Liens Internet
- Institut de France
- Académie française
- Académie des sciences morales et politiques
- Académie des sciences
- Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux
- Fondation Lefoulon-Delalande
- Fondation Louis D.
- Fondation Simone et Cino Del Duca
- Fondation NRJ
- Mario Vargas Llosa
- Université française d’Égypte
- Shoklo malaria research unit

- Retrouvez toutes nos émissions consacrées aux Grands Prix de l’Institut 2008 sur notre thématique Les Grands Prix de l’Institut.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires