Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Concert-ballade Le plaisir pour le plaisir de Christophe Mirambeau

En répétitions au Théâtre du Châtelet

Avec l’Orchestre Pasdeloup, Christophe Mirambeau a choisi de nous faire découvrir dans un concert original un panaché de musiques, "traquées" sur plus d’un siècle, dans tous les domaines du divertissement : comédie musicale, chanson, revue de Music-hall, ouverture de gala, opérette et cinéma. Non content d’exhumer des partitions fameuses et oubliées, il nous invite à découvrir le talent de jeunes compositeurs contemporains qui ont écrit et orchestré pour ce concert. Chef d’orchestre, musiciens, compositeurs, chanteurs et comédiens disent leur enthousiasme de cette musique subtile et populaire au micro de Canal Académie, entre deux répétitions.


Bookmark and Share




Un orchestre symphonique, du grand luxe pour la musique dite "légère" ?

Assurément, pour les amateurs du théâtre musical, de l'opérette, de la comédie musicale habituellement accompagnés par des formations de moindre importance et pour tous ceux qui apprécient le mélange des genres, pour le plaisir tout simplement. Grâce à l'Orchestre Pasdeloup et ses 83 musiciens, le public a pu entendre dix-sept pièces musicales au cours de ce concert, allant de la Petite Suite Légère de Simon Laks (1960), qui a ouvert cette étonnante promenade musicale, à Paris-Music-hall 1920 de Philippe Basque (2008), commandée pour cet unique concert qui s'est déroulé le 12 avril 2008 au Théâtre du Châtelet.



Entre ces deux pièces, des créations, des premières modernes, une autre première absolue, cette fois composée par Michel Bosc, Burbank-Ouverture pour un musical (2008). Puis, on a pu entendre Le Sheikh de Ted Snyder (1921), morceau repris par Duke Ellington dans les années 30 et même par les Beattles en 1962, et orchestré pour ce concert par Laurent Juillet, dont le public a pu écouter un peu après, Final Canyon qu'il a composé en 2006 pour le film Fair Play de Lionel Baillu avec Marion Cotillard et Benoît Magimel.
Si ce voyage en musique prévoyait une escale dans l'Espagne du XIXe siècle avec la zarzluela de Chueca et Valverde de 1858, La Gran Via, l'opérette française n'était pas loin avec Feu du ciel qui n'avait été jouée qu'une fois pendant la Seconde Guerre Mondiale. Un demi-siècle plus tard, voilà cette opérette sous les feux de la rampe en 2008, le temps d'une journée, orchestrée et arrangée par Laurent Juillet et interprétée par le quintette vocal des Cinq de Cœur. Les Cinq de Cœur ont interprété avec brio et humour les nombreux extraits de revue sélectionnés.

L'idée de Christophe Mirambeau était d'offrir un concert-ballade inattendu, entre passé, présent et avenir en compagnie de jeunes talents, peut-être de futures stars et de quelques invités-surprise accompagnés de l'Orchestre(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires