Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jean José Marchand raconte son entretien exceptionnel avec Lévi-Strauss


En 1972, Claude Lévi-Strauss accorde un entretien exceptionnel à Jean-José Marchand alors en charge à l’ORTF des Archives du XXe siècle. Il enregistre près de cinq heures d’interview avec le grand penseur français. Canal Académie a rencontré Jean-José Marchand qui commente quelques passages de cet entretien aujourd’hui disponible en DVD. Il nous offre son témoignage 36 ans après.


Bookmark and Share

Quelques mois avant son entrée à l'Académie française (1973), Claude Lévi-Strauss revient sur son itinéraire et sa pensée dans un entretien exclusif accordé à Jean José Marchand. Un entretien qui, grâce à Pierre Sabbagh, avait été diffusé à l'époque et avait fait grand bruit.

Dans quelles conditions l'anthropologue accepte-t-il de répondre à M. Marchand ? Quelle est l'atmosphère intellectuelle de l'époque ? Quel est le regard de Lévi-Strauss sur le monde qu'il observe à ce moment ?



M. Marchand : Lévi-Strauss n'avait posé qu'une seule condition à cette interview, c'était d'utiliser ses vacances et de le rejoindre dans sa maison du plateau de Langres car il avait de nombreuses obligations universitaires. Ces conditions étaient absolument idéales pour nous. Alors nous sommes partis avec une camionnette !

L'entretien prend place quelques années seulement après un événement à résonance intellectuelle : mai 68. C'est le temps des réactions notamment contre la littérature de l'après-guerre. La situation de Lévi-Strauss est très particulière : tout en étant un ami personnel de Jean-Paul Sartre, l'ethnologue structuraliste a été en réaction contre le philosophe existentialiste. Ce grand mouvement de foisonnement littéraire qui entoure l'œuvre de l'ethnologue lui ajoute de la valeur et participe à la rendre unique.

Pour Jean-José Marchand : «Claude Lévi-Strauss est en train de sculpter un peu sa statue aux yeux des gens». «Une personne ne s'oppose pas à quelqu'un d'inintéressant.» «Il sent qu'il va se passer quelque chose qui d'ailleurs va le mener à être un personnage ultra officiel et même jusqu'à l'Académie française.»

Nous parcourons quelques parcelles de confidences et de vies. Nous replongeons dans l'univers d'une époque de grande réflexion intellectuelle avec un retour à un certain positivisme scientifique contre la philosophie existentielle, contre le marxisme, contre le stendhalisme. Lévi-Strauss en a parfaitement conscience. Il chuchote même cette toute petite phrase à l'oreille de l'intéressé :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires