Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

La place du français aux États-Unis

Les francophiles américains 1/3, par Axel Maugey

Dans cette émission en trois volets consacrée aux francophiles américains, Axel Maugey rappelle que le français continue d’occuper une position enviable aux Etats-Unis.


Bookmark and Share

Cet engouement pour le français aux États-Unis, on le trouve entre autres dans la revue créée par le professeur Roger Célestin qui enseigne à l'Université du Connecticut. Elle s'intitule Contemporary french and francophone studies. Elle accueille des articles de grands intellectuels français, francophones et américains. On y apprend beaucoup et on découvre des auteurs de talent souvent fort peu connus.

Dans les départements de français des universités américaines, on offre des cours sur la France d'aujourd'hui, le cinéma français, l'art de vivre,
et les études sur les femmes pour ne citer que ces quelques exemples.
Paris fascine les Américains.

La moitié des États américains (25 sur 50 États) possède au moins une section de français. Quatre États offrent pas moins de six sections. Il s'agit du Massachusetts et New-York sur la côte est, de la Californie sur la côte ouest et du Texas dans le golfe du Mexique.

Ce qui fait également le succès des sections de français, c'est l'ouverture sur le monde francophone. Du Québec à l'Afrique en passant par les Caraïbes. Par exemple, l'Université de Stanford en Californie développe le secteur de la francophonie, non seulement dans ses cours, mais en multipliant les documents à consulter sur place.
Dans les universités américaines, un rôle important est joué par les maisons françaises, complément culturels crées auprès des départements de français.
Un mot bien sûr sur New-York, où le français est à l'honneur. Une revue parmi d'autres passionne les francophiles américains, il s'agit de la Hudson review. Cette revue aprréciée s'intéresse beaucoup aux classiques français : Du Bellay, Boileau, Molière, La Fontaine, Victor Hugo et aux modernes come Yves Bonnefoy et Philippe Jaccottet.

Nul doute qu'à New-York comme dans de nombreuses villes américaines, la présence française est considérable, même si elle est parfois méconnue, sauf dans les musées qui abritent tous de nombreuses œuvres françaises.

En savoir plus :
-
- (...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires