Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Visite au musée Jacquemart-André de Paris

Avec Nicolas Sainte Fare Garnot

Situé à côté des Champs-Elysées, le Musée Jacquemart-André présente la plus belle collection privée d’œuvres d’art de Paris, associée à l’atmosphère d’une grande demeure du XIXe siècle. Canal Académie vous emmène au coeur d’un haut lieu du patrimoine français, propriété de l’Institut de France.


Bookmark and Share


Ce magnifique hôtel particulier, à l'image de la passion d’Edouard André et de Nelie Jacquemart surprend par une éblouissante collection de peinture flamande, du XVIIIe siècle français, de la Renaissance italienne, par le mobilier rare…




Les grands salons ont été conçus par les époux Jacquemart-André pour leurs réceptions les plus fastueuses. Ils reflètent leur goût pour la peinture française et les arts décoratifs du XVIIe siècle.



Le salon de musique

Reflet de l’esprit du Second Empire avec ses murs tapissés de brocart cramoisi, le salon de musique se transformait en salle de bal les soirs de concert.




Le grand salon

Sur fond de boiseries dorées, le grand salon en rotonde déroule une série de bustes, exécutés par les plus grands sculpteurs du XVIIIe siècle : Coysevox, Lemoyne, Houdon et Michel Ange Slodtz.



Edifié à la fin du XIXe siècle dans le nouveau Paris d’Haussmann par Edouard André et son épouse Nélie Jacquemart, couple de grands collectionneurs, cet hôtel particulier propose la découverte d’espaces habités au XIXe siècle : salons d’apparat, escalier monumental, jardin d’hiver, appartements privés, salles de réception ...


Edouard André

Héritier d’une famille de banquiers protestants, Edouard André met sa fortune au service de ses acquisitions d’œuvres d’art qu’il expose dans son nouvel hôtel du Boulevard Haussmann, achevé en 1875.

Nélie Jacquemart

Il épouse une artiste de renom qui avait exécuté son portrait, Nélie Jacquemart. Chaque année, le couple se rend en Italie et forme, au fur et à mesure de ses acquisitions, une des plus belles collections d’art italien en France.

A la mort d'Edouard André, Nélie Jacquemart achève l'aménagement du musée italien et va jusqu'en Orient pour enrichir d'objets précieux sa collection. Fidèle au projet bâti avec son époux, elle lègue à l'Institut de France l'hôtel et ses collections, pour en faire un musée, qui ouvre ses portes dès 1913.




En savoir plus :

-(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires