Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jean Cortot, peintre et poète

Membre de l’Académie des beaux-arts

Élu membre de l’Académie des beaux-arts, le mercredi 28 novembre 2001, au fauteuil d’Olivier Debré, Jean Cortot propose une symbiose entre peinture et écriture. Élève d’Othon Friez et fondateur du groupe Échelle, son graphisme original le porte à quitter le figuratif pour l’abstraction en traduisant en termes picturaux son goût prononcé pour la poésie et la philosophie. Il a illustré quantité d’œuvres littéraires dont la poésie de Jean Tardieu qui disait de lui : « C’est comme si en peignant mes textes avec son pinceau, il leur ajoutait une signification et une saveur supplémentaires ».


Bookmark and Share

L'œuvre de Jean Cortot est reconnue dès ses débuts. En 1948, il reçoit le Prix de la Jeune Peinture, suivi en 1954 du Prix de l'Union méditerranéenne pour l'Art moderne, à la biennale de Menton. Le chantier de La Ciotat, les paysages de l'Ardèche, les natures mortes, la mer sont alors ses sources d'inspiration. Dans les années soixante, alors qu'il illustre La charge du roi, à la demande de son auteur Jean Giono, son attention se porte sur les signes, ceux de l'écriture. Lecteur passionné, poète et écrivain, « peindre ce qui est dans les livres » selon ses propres mots s'inscrit dès lors dans sa démarche d'artiste.



En lecteur averti, il copie des passages d'œuvres littéraires dans
sa peinture. Jean Cortot maintient une lisibilité modeste de l'écriture ainsi peinte dans ses toiles par respect du sens profond des textes qu'il peint. « Son » écriture s'oppose ainsi à toute lecture hâtive. Cette vénération est à l'origine de ses Tableaux dédiés, grands tableaux[oèmes qui font aimer à celui qui les regarde et les lit, à la fois, le texte et l'écriture.





L'intimité de Jean Cortot avec la poésie et les textes philosophiques lui vient de son milieu familial. Paul Valéry fréquentait ses parents et plus tard il lui parut essentiel de traduire dans son langage de peintre la pensée de l'écrivain. Une confiance et un respect, compris par les descendants de Paul Valéry, avec lesquels Jean Cortot entretient toujours des liens.




Dans cet entretien, il évoque Paul Valéry, William Blake, Yeats, Louise Labbé, Michel Déon, Jean Tardieu et le peintre Jean Clerté.


Jean Cortot a entamé un dialogue avec l'écriture dès les années cinquante, dans les séries Les Villes, Les Reflets, Les Combats. Il n'a cessé de l'approfondir par la suite dans la série Écritures. Celle-ci devient explicitement présente dans la série Fusions et à partir des années quatre-vingt, le texte s'inscrit dans les toiles pour les éclairer d'une lumière qui les révèle. Il peint des tableaux[oèmes, des hommages, des tableaux dédiés aux philosophes et aux poètes qu'il aime :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires