Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Console et Train

Mot pour mot, la rubrique de Jean Pruvost

Jean Pruvost, lexicologue, nous livre l’étymologie des mots "console" et "train". Que de sens peut prendre le mot console ! Vous ne les connaissez pas tous ? Consolez-vous, cette rubrique va élargir vos connaissances et rompre votre train-train que vous preniez le TGV ou le train 11 !


Bookmark and Share

Console, d'un consolateur à l'autre

C’est un membre d’architecture qui se met aux deux côtés de la porte ionique pour soutenir la corniche qui est au-dessus . Ainsi, dans le premier de nos dictionnaires monolingues (1680), une phrase suffit à Richelet pour définir la console. Cependant, cinq siècles plus tard, dans le Dictionnaire de l’Académie, modèle de clarté et de précision, ladite console a pris de la vigueur en s’installant dans cinq domaines d’emploi distincts.

- Tout d’abord l’architecture, la console désignant la partie saillante en forme de S qui soutient une corniche ou un balcon. Deux étymologies sont avancées : soit la console tire son nom des consolateurs, figures d’hommes utilisées comme accoudoirs dans les stalles d’un chœur d’église, soit du verbe consoler, soulager une douleur, les consoles soulageant effectivement d’un poids certain toute corniche.
- C’est ensuite par analogie de forme que la console est devenue, au XVIIe siècle, la tablette à pieds galbés appliquée au mur. Ses épaules sont ma console, mon Acropole ! s’exclame en 1887 J. Laforgue à propos de la belle qu’il célèbre poétiquement. Quant à Colette, elle donne au meuble une vertu curative en décrivant la chatte, chaude de fièvre , qui se couchait sur une console de marbre et dont le lait diminuait !
- Un saut est franchi, lorsque la console désigne pour la harpe et l’orgue, la partie de l’instrument où se trouvent les commandes de réglage, cheville ou claviers. Toute table support de commande devient alors console.
- À R. Debray alors de signaler une pléiade de bonzes au crâne rasé devant leur console électronique dans quelque inquiétant centre d’opérations. À nous d’imaginer de précieux opérateurs devant les consoles de mixage des enregistrements télévisés ou radiophoniques. Enfin, aux jeunes d’attendre avec impatience le Père Noël dont la(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires