Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Laurent Cohen Tanugi : Guerre ou Paix ?

la chronique économie et finances de Jean-Louis Chambon

Présentation par Jean-Louis Chambon de l’ouvrage Guerre ou Paix, Essai sur le monde de demain de Laurent Cohen-Tanugi qui passe en revue les conséquences de la fin de « l’ère atlantique » et les nouveaux défis que devront affronter l’Occident, et l’Europe. L’auteur manie une subtile alliance d’une finesse d’analyse et d’une vision originale de l’avenir géopolitique mondial.


Bookmark and Share

- D’un point de vue occidental, l’univers de la « guerre froide » présentait bien des avantages : à raison, les nostalgiques rappelleront que l’affrontement du « Monde Libre » et du totalitarisme communiste balisait clairement « le champ de bataille » sur lequel les autres civilisations n’avaient guère de prise : l’adversaire était clairement identifié, et les risques de perte de contrôle de la situation étaient, de facto, minimisés (à quelques exceptions près cf les missiles de Cuba).

Mais, souligne Laurent Cohen-Tanugi, dans la recomposition accélérée du Nouveau Monde (1) personne n’est officiellement l’ennemi de personne. Néanmoins, la dissémination de la puissance planétaire, la fin du bipolarisme alliées aux totalitarismes religieux, font naître de nouvelles menaces pour les démocraties.

Eternel retour de l’histoire, la Chine et l’Inde retrouvent en perspective la place qu’elles avaient perdue à l’aube de la révolution industrielle.

Or ajoute l’auteur, seul l’Occident place l’homme, la liberté, la tolérance, la séparation du politique et du religieux au centre de ses valeurs et de sa conception du Monde. Les démocraties, par nature, exigeantes envers elles-mêmes, restent très mal armées envers leurs rivales pour lesquels tous les coups sont permis.

C’est autour de cette réflexion « pétillante et passionnée », que ce brillant normalien, diplômé de Harvard, apporte ses éléments de réponse, intellectuellement accessibles et qui plus est, « politiquement correct » : « la mondialisation, principal moteur de transformation de la planète porte autant de tensions que d’apaisement : la dépolitisation des mouvements économiques, dogme de la pensée libérale, se heurte à la géopolitisation de l’espace mondialisé. »

Alors que la croissance « ne garantit plus la paix », comment résoudre cette nouvelle équation où prospérité rime avec conflictualité ?

Les clés se trouvent –elles paradoxalement dans les nouvelles « armes de la Paix », autour de trois défis :
- L’amélioration de la gouvernance mondiale,
- l’intégration du monde arabe et musulman
- et la lutte sans merci contre les fléaux du non développement, en particulier africain.

Nul doute que, dans l’univers multi polaire qui se confirme, un des premier point de ce nouvel équilibre passe par la capacité de l’Europe, à s’affirmer et à(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires