Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le lait de maman, le meilleur des aliments !

avec Claude Didierjean-Jouveau

Sur les 830 000 naissances en France en 2006, les mamans sont en moyenne 65% à allaiter leur bébé le premier mois, mais ne sont plus que 42% après 8 semaines. Pourtant, l’OMS, le gouvernement français et l’INPES recommandent aux mamans d’allaiter pendant les six premiers mois. Pourquoi ? Réponses en compagnie de Claude Didierjean-Jouveau, rédactrice en chef de "Allaiter aujourd’hui", auteur d’ouvrages sur la question


Bookmark and Share

Même si les mamans françaises sont de plus en plus nombreuses à allaiter (une femme sur deux allaitait les trois premiers mois en 1995, alors qu'elles sont aujourd'hui 65%), la France reste la lanterne rouge côté allaitement, avec l'Irlande.
Pourquoi ?
Pour Claude Didierjean-Jouveau, la réponse est multifactorielle. Sur un plan culturel, les citadines françaises ont souvent fait appel à des nourrices au cours du XVIIIe et XIXe siècle. Au XXe siècle, l'un des courant du féminisme abhorrait l'allaitement. Et puis la médicalisation des premiers mois de la vie du bébé (heure et temps des tétées par exemple) ont joué également dans la simplification des étapes par le biais de biberons au lait infantile.
Enfin, les campagnes de publicité des industriels ont également leur rôle à jouer.

Pourtant, comme le souligne l'Académie nationale de médecine dans un rapport publié le 2 avril 2008, « L’allaitement maternel en France est rapidement abandonné dans les 8 premières semaines après l’accouchement bien que les propriétés nutritionnelles du lait de femme soient adaptées à la croissance du petit nourrisson à son éveil psycho moteur et sensoriel et jouent un rôle dans la prévention de l’obésité et du diabète de type 1 ».

Par ailleurs l’OMS (Organisation mondiale de la santé), l’INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé), et le ministère de la santé en France, préconisent aux mamans d’allaiter quand elles le peuvent, le lait de la mère étant bien plus qu’un simple aliment…



Le lait de la femme

Sur le plan nutritionnel, on connaissait déjà les protéines et leur répartition, les lipides ou le lactose.
Aujourd’hui, il a été répertorié toute une série d’acides gras essentiels (acide linoléique, acide alpha-linoléique, acide arachidonique et docosahexaenoïque). Ces acides jouent sur le développement cérébral, sur la vision et le développement psychomoteur. L'allaitement prévient également contre la mort subite du nourrisson et contre les risques ultérieurs d’obésité et de certains diabètes.

La faible minéralisation du lait de femme est adaptée à l’immaturité digestive, enzymatique et surtout rénale des premiers mois de la vie. En(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires