Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

« Les forces imaginantes du droit » avec Mireille Delmas-Marty

Rencontre avec l’académicienne, de l’Académie des sciences morales et politiques

Mireille Delmas-Marty a été élue en mai 2007, à l’Académie des sciences morales et politiques dans la section Morale et sociologie. Professeur au Collège de France depuis 2002, elle occupe la chaire : « Études juridiques comparatives et internationalisation du droit ». Quel est le parcours de cette académicienne, professeur, chercheur, expert, au cours de sa carrière, auprès de plusieurs ministères et de l’Union Europénne ? Mireille Delmas-Marty présente dans cette émission ses recherches et sa démarche dont la rigueur et l’imagination sont au service d’un droit en mouvement à l’heure de la mondialisation.


Bookmark and Share

Trois volets au cours de cet entretien :

- son parcours et son appartenance à l'Académie des sciences morales et politiques,
- son enseignement au Collège de France depuis six ans
- ses travaux en cours.



Mireille Delmas-Marty est une pénaliste de formation qui s'est spécialisée dans le droit pénal des affaires. Le terrain était encore novateur, comme elle le rappelle dans cette interview, lorsqu'elle commença sa carrière universitaire. Elle a enseigné le droit pendant une trentaine d'années, principalement à Paris-I-Sorbonne et a dirigé des recherches à L'EHESS (Écoles des Hautes Études en Sciences Sociales). Au fil de son enseignement, elle s'est interrogée sur les procédés juridiques de contrôle social, sur la politique criminelle comparée, au niveau européen. De glissements en glissements, en tant qu'expert à l'échelle nationale et européenne, elle s'est trouvée au carrefour de la théorie et de la pratique du droit, travaillant, par exemple, quelques années plus tard, à la création des premiers tribunaux pénaux internationaux pour l'ex-Yougoslavie et le Rwanda.

Théoricienne avant tout, elle cherche à confronter ses analyses au réel. De ses expériences d'expert au niveau européen, elle a tiré des éléments qu'elle applique maintenant à l'échelle mondiale, en vue de conforter, de nourrir le droit international en continuelle élaboration. Dans cette logique, elle a créé des réseaux internationaux de praticiens du droit, les réseaux I.D. (Internationalisation du Droit, Imagination du Droit) dont elle décline le sigle laissant à celui qui l'écoute l'idée d'un droit en mouvement. Comment s'est-elle intéressée à la question des droits de l'homme sous l'angle du droit : "le droit des droits de l'homme".

L'académicienne Mireille Delmas-Marty défend l'idée de l'interactivité dans son Laboratoire du droit, une métaphore qu'elle revendique, faisant de la dernière mondialisation, le terrain incontournable de ses interrogations. Elle nous met en garde contre une vision uniforme, homogène et hégémonique du droit. Avec d'autres, pas à pas, à tâtons, dans le désordre juridique international actuel, dans son laboratoire du droit, même si cet adjectif possessif lui paraîtrait de trop, elle invente le droit de demain au niveau international.

Avec quels outils, avec quels instruments, sur quelles valeurs et avec qui ordonner le champ juridique mondial pour qu'il soit pluraliste et(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires