Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Dans l’atelier de Brigitte Terziev

Sculpteur, membre de l’Académie des beaux-arts

Les sculptures de Brigitte Terziev entrent à l’Académie des beaux-arts. Des figures immenses, impressionnantes, spectrales, modelées dans le grès et percées de fer. Accompagnés de Lydia Harambourg, historienne de l’art, nous avons rencontré Brigitte Terziev dans son atelier, à Paris.


Bookmark and Share

Brigitte Terziev reçoit dans son atelier avec simplicité. Une grande pièce lumineuse, bordée d'un jardinet, dans une petite maison parisienne. Au milieu de la pièce se dressent d'immenses sculptures : des figures de plus de deux mètres de haut, la tête penchée vers le sol, sombres, méditatives. Le corps est fait d'un bloc de grès, martellé, poinçonné, piqué, travaillé par le métal. Pas de visage dans les sculptures de Brigitte Terziev. Leur présence est pourtant fondamentalement humaine.
Un café, un tabouret, et la conversation s'engage naturellement.
Pourquoi a-t-elle choisi la sculpture plutôt que la chorégraphie ou le théâtre, qu'elle a beaucoup pratiqués ? Pourquoi cette thématique quasiment guerrière de grandes figures armées, percées de lames et de clous menaçants ?

L'art africain a bien sûr inspiré Brigitte Terziev. Elle mène une réflexion sur la violence, la mort, la domination de l'agressivité, la virilité. Elle aime parler de "spectre", de "vigiles" ou de "présence" à propos de ses sculptures. Ces figures ne sont pas toutes menaçantes. Certaines irradient d'une douce bienveillance.
Ecoutez cette émission en compagnie de Brigitte Terziev et de Lydia Harambourg, historienne de l'art et correspondant à l'Académie des beaux-arts.







Brigitte Terziev


Elle naît en 1943 à Paris. Elle étudie à l'Ecole des beaux-arts de Paris dans les ateliers de Robert Couturier et Henri-Georges Adam. Elle part ensuite en Bosnie pour travailler le fer. En 1970, elle est exposée à Sarajevo.
Brigitte Terziev rentre ensuite à Paris. En 1995, elle remporte le prix de l'Académie des beaux-arts, et en 1997, le prix Bourdelle. Elle a exposé ses œuvres aux Salons de Mai, de Montrouge, de Brécey et au Salon Comparaison.
Le 4 avril 2007, elle est élue membre de l'Académie des beaux-arts.

En savoir plus

- La page consacrée à Brigitte Terziev sur le site de l'Académie des beaux-arts
- Vous pourrez bientôt écouter sur Canal Académie la réception sous la coupole de Brigitte Terziev, le 12 mars 2008.
- Nous vous recommandons la publication que Paris Musées a consacrée à Brigitte Terziev, à l'occasion de son exposition au Musée Bourdelle en 1998.
- Retrouvez nos émissions consacrées à la(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires