Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Français, vous gagnez plus que vous ne le pensez !

Chronique économique de Philippe Jurgensen

Français, vous gagnez plus que vous ne le pensez ! Dans cette chronique, Philippe Jurgensen, économiste, professeur à Sciences Po et président de l’Acam, présente différentes façons d’évaluer le pouvoir d’achat...


Bookmark and Share

Texte de la chronique de Philippe Jurgensen :

«En ces temps où la trop faible progression du pouvoir d’achat et l’étendue de la pauvreté préoccupent chacun, la contradiction apparente de deux informations, pourtant toutes les deux justes statistiquement, donne à réfléchir. D’une part, le salaire médian des Français ne dépasse pas 1 500 €uros, c'est-à-dire que la moitié d’entre nous gagne moins d’un SMIC et demi par mois ; d’autre part, le revenu moyen par tête des Français dépasse 28 000 €uros par an, c'est-à-dire 2 350 € par mois, ou encore, au cours de change actuel – surévalué, il est vrai -, 41 000 $, ce qui nous classe parmi les pays les plus riches. Comme le revenu par tête est une moyenne incluant vieillards et bébés, on peut considérer qu’il approche environ 100 000 €uros annuels pour une famille de trois à quatre personnes.

«Comment parvenons-nous donc à ce revenu global confortable avec des salaires médians aussi médiocres ? La clé du mystère se trouve dans les trois explications qui vont suivre :

-1°) «La première explication de cette situation surprenante, et la plus simple, est le recul de la part des salaires dans le partage du revenu national. En vingt ans, cette part est revenue de 78 % à 70 % environ, ces huit points d’écart correspondant à une progression des bénéfices des entreprises grandes ou petites – ce qu’on appelle le revenu des entrepreneurs individuels -, et à une part accrue des revenus du patrimoine immobilier et financier. Rappelons que le patrimoine moyen des ménages français se monte à 165 000 €.
Ces revenus non-salariaux sont la contrepartie de l’investissement – la formation brute de capital fixe comme l’appellent nos comptables nationaux – en machines, en technologies, en immobilier…

-2°) «A l’intérieur des 70 % revenant aux salariés, l’écart entre salaire médian et salaire moyen est une seconde explication. Rappelons que le salaire médian est celui qui partage en deux parties égales les Français, de sorte que ceux dont les salaires sont supérieurs à cette médiane sont aussi nombreux que ceux dont les salaires leur sont inférieurs - alors que le revenu(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires