Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jean-Louis Chrétien : Grandeur de la parole

Philosophe de la parole et du corps

Le philosophe Jean-Louis Chrétien dialogue ici avec Damien Le Guay à propos des lignes de force de son oeuvre et, d’une manière plus particulière, de son dernier livre : Répondre, figure de la réponse et de la responsabilité (2007, PUF).


Bookmark and Share

Nous avons rencontré des difficultés techniques lors de l'enregistrement de cette émission. La qualité du son s'en trouve altérée. Veuillez nous en excuser.


Jean-Louis Chrétien, professeur de philosophie à l’université Paris IV, poursuit depuis plus de vingt ans, une œuvre singulière.

Singulière et magnifique, de bien des manières, par son souci d’explorer les résonnances de la parole en nous. Parole qui nous interpelle et se déploie dans cet espace personnel, plus intime que notre intimité. Et toujours ce choc de la rencontre avec la beauté quand elle surgit et nous confronte à son effroi – selon le titre de son second livre L’effroi du beau (1987, Cerf, seconde réédition en 2007). La beauté nous blesse. Et cette blessure nous ouvre à nous-même. Elle nous ouvre à ce qui, en nous, nous excède. Car Jean-Louis Chrétien met au cœur de son travail « cet excès de l’homme sur lui-même, l’excès de ce qui est et de ce qu’il peut sur ce qu’il pense et comprend ».


Pour découvrir l’œuvre de Jean-Louis Chrétien :

Deux perspectives organisent son œuvre : celle de la parole et celle du corps.

- La parole. Nous sommes, ne cesse de répéter Jean-Louis Chrétien, des êtres de parole et toute parole est une promesse de sens. Cette parole se déploie sous des formes différentes : l’écoute, la lecture, la rumination, la confession, le silence et la traduction – traduction de soi à soi-même. Toutes ces catégories sont méditées dans Saint Augustin et les actes de parole (2002, PUF).
- Le corps. Non pas le corps inexpressif mais, au contraire, un corps parlant. Dans Symbolique du corps (Puf, 2005), qui est une lecture de la tradition chrétienne du Cantique des Cantiques, Jean-Louis Chrétien dit : « le corps humain, charnel, spirituel ou collectif vit de la parole, par la parole pour la parole. » Dans ce livre toutes les parties du corps sont méditées : les dents, le nez, les joues, la chevelure, les seins, le ventre, le nombril. D’où une théologie du corps.

Parmi les œuvres de Jean-louis Chrétien, on peut distinguer différentes inspirations :

- L’inspiration poétique. Car, par ailleurs ou(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires