Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Maximilien d’Autriche : entre Moyen-Âge et Renaissance

avec Francis Rapp, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, invité de Christophe Dickès

Auteur d’une biographie consacrée à Maximilien d’Autriche, le médiéviste Francis Rapp, membre de l’Académie des Inscriptions et des Belles Lettres, nous présente un personnage peu connu, souvent critiqué par l’historiographie mais qui reste pourtant comme le véritable fondateur de la dynastie des Habsbourg.


Bookmark and Share

Il y a quelques semaines, à l’occasion de la rencontre des Académies européennes à l’Institut de France, le prince Otto de Habsbourg prononçait un discours sur l’universalité dans l’esprit européen. Peut-être pensa-t-il à un de ses lointains aïeul, Maximilien d’Autriche. Né en 1449, mort en 1519, Maximilien fut à la charnière de deux époques, celle des temps médiévaux et celle de la Renaissance. Grand[ère de Charles Quint, gendre de Charles le Téméraire qui dominait l’Europe à la tête de la Bourgogne, il donna à l’Autriche une vocation : Austriae Est Imperare Orbi Universo « Il revient à l’Autriche de commander le monde… » . Telle était sa devise.
Largement contesté en son époque, prophète sans gloire en son pays… Il n’est pourtant pas exagéré de faire de lui le véritable fondateur de cette dynastie, celle des Habsbourg, qui allait faire partie des grands d’Europe, parfois les dominer, ceci jusqu’à l’aube du XXème siècle. Louis XIV en son temps le blâma pour sa politique matrimoniale qui allait avoir des conséquences durables dans l’histoire politique européenne. L’historiographie, elle, bien plus sévère, le jugeant prétentieux, étrange et même fantasque…

Qui fut donc Maximilien Ier, empereur allemand ? Fut-il conservateur ou au contraire réformateur en ce temps de transition? Quelles furent les forces intérieures et extérieures auxquelles il dut faire face avec ou sans succès ? Que peut-on retenir de son règne et qu’a-t-il transmis à ses descendants et à ses sujets? C’est ce qu'Un jour dans l'Histoire vous propose de découvrir avec Francis Rapp, auteur d'une biographie de Maximilien paru aux éditions Tallandier (2007).

Présentation de l'éditeur.

Que reste-t-il de Maximilien d'Autriche (1459-1519) ? Un beau portrait de Dürer, où apparaissent, de manière frappante, le nez saillant, la mâchoire prognathe et l'air majestueux des Habsbourg. Pour le reste, son titre même témoigne de sa faiblesse : roi des Romains en 1493, empereur élu du Saint Empire en 1508, il ne fut jamais couronné à Rome, comme l'imposait la tradition.
Francis Rapp livre ici un plaidoyer pour un empereur tragique, dont l'existence fut un drame sans dénouement. La vocation(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires