Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Le cerveau : l’inconscient, le conscient et la créativité

avec Jean-Pierre Changeux, de l’Académie des sciences et Jean-Claude Picard
Les plus grands neuroscientifiques français et israéliens s’étaient donné rendez-vous le 18 novembre dernier lors du troisième colloque sur le cerveau organisé par l’Afirne. Au programme : "l’inconscient, le conscient et la créativité". Un colloque qui témoigne d’une coopération réelle entre neuroscientifiques français et israéliens. C’est l’académicien des sciences Jean-Pierre Changeux qui ouvre les débats et s’exprime sur l’Espace Global Conscient.


Télécharger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Solenne Robin
Référence : COL331
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/col331.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida2425-Le-cerveau-l-inconscient-le-conscient-et-la-creativite.html
Date de mise en ligne : 6 janvier 2008


Après une rencontre en 2006 sur le thème de la Mémoire et ses dysfonctionnements, l’AFIRNe - Association franco-israélienne pour la recherche en neurosciences - avait choisi cette année d’arrêter son curseur sur un vaste sujet : "le cerveau : l’inconscient, le conscient et la créativité".

Une assistance nombreuse au Palais Brongniart lors de ce colloque sur le cerveau
Une assistance nombreuse au Palais Brongniart lors de ce colloque sur le cerveau

L’AFIRNe a été fondée en 2003 par Jean-Claude Picard, qui en est l’actuel président. La volonté initiale était de montrer qu’une coopération entre neuroscientifiques français et israéliens pouvait exister, alors qu’une tentative de boycott européenne des universités israéliennes avait fait grand bruit. Cette collaboration scientifique demeure essentielle et est affirmée par l’AFIRNe comme un réel vecteur de paix.

A l’aune de cette journée de débats au Palais de la Bourse, Jean-Claude Picard le rappelle : "On sait aujourd’hui que notre inconscient est riche, qu’il contient d’innombrables processus, représentations mentales abstraites, qui coexistent avec nos pensées et nos représentations conscientes".

Si les neurosciences et les recherches sur le conscient et l’inconscient avancent tant, c’est surtout grâce aux progrès fulgurants au niveau des techniques d’imagerie médicale (l’IRM notamment), dans leur capacité à cibler une petite partie de notre cerveau et à donner des mesures dans un temps de plus en plus rapide. Le progrès tient aussi aux tests psychocognitifs permettant de déclencher chez les patients des processus inconscients...

Encore une fois, l’importance grandissante des mathématiques et de la physique dans la recherche en neurosciences est ici soulignée, la plupart des neuroscientifiques actuels ayant une formation initiale dans l’un de ces domaines.

Jean-Pierre Changeux
Jean-Pierre Changeux

Jean-Pierre Changeux, consacré président de séance pour la première matinée de ce colloque, est le premier à présenter son exposé sur l’Espace Global Conscient.
Il le rappelle : "notre cerveau, c’est un 1,4 kg dans notre crâne, composé de cellules nerveuses, les neurones, et de cellules gliales (...) Un réseau nerveux dans lequel circulent des signaux électriques qui se progagent à une vitesse inférieure à la vitesse du son".

"Nos réseaux de neurones cérébraux sont capables d’activité spontanée et susceptibles d’engendrer des représentations du monde sans qu’il y ait nécessairement une stimulation extérieure".

Sa volonté : défendre les neurosciences de la conscience et proposer un modèle de l’espace de travail conscient, fruit d’un travail de collaboration intense poursuivi avec l’équipe de Stanislas Dehaene. Jean-Pierre Changeux émet l’espoir que de ce travail de recherche naisse une véritable éthique au niveau mondial.
Baruch Spinoza, Karl Popper, Emmanuel Kant (...), Jean-Pierre Changeux affectionne les références aux grands philosophes, démontrant par là même que, loin des clichés, neurosciences et philosophie peuvent allègrement coopérer.
Reprenant les principes créateurs de la phénoménologie, Jean-Pierre Changeux rappelle que "l’essence de la conscience est l’intentionalité".

Le saviez-vous ? Il existe des neurones spécialisés dans le contrôle des états de conscience ! Saviez-vous également que lors de l’état végétatif, de l’anesthésie générale ou du coma il y a une diminution d’activité des neurones qui font partie du réseau lié à l’espace global conscient (on parle de réseau fronto-pariéto singulaire)
Autant de points développés par Jean-Pierre Changeux qui dresse ici un état des lieux complet de cet Espace Global Conscient.


Pour en savoir plus :

Jean-Claude Picard
Jean-Claude Picard

Jean-Claude Picard est Docteur en sciences physiques. Il a enseigné la Physique des solides et la thermodynamique à l’Université de Paris Orsay et à l’Ecole Normale Supérieure. Après de nombreuses années à des postes de responsabilité dans des groupes internationaux, il a développé depuis 1990 un Groupe International de Conseil en Management.


Jean-Pierre Changeux, membre de l’Académie des sciences depuis 1988, est professeur émérite au Collège de France et à l’Institut Pasteur. Ses principales contributions et découvertes au cours des 40 dernières années sont centrées autour des thèmes généraux des mécanismes moléculaires et cellulaires de la reconnaissance et de la transduction des signaux.
Plus d’informations sur le site de l’Académie des sciences.

- Vous pouvez retrouver la deuxième communication de ce colloque dans notre médiathèque : Into the future of brain research : touching the "mysterious". Idan Segev, éminent neuroscientifique israëlien, présente un état de la recherche sur le cerveau passionnant (émission en anglais, compréhension aisée).

- Les Editions Le Manuscrit prévoient une parution en février 2008 des communications présentées lors de ce colloque. Pour toute information, vous pouvez consulter leur site.






© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Commentaires