Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Séance publique annuelle 2007 de l’Académie des sciences morales et politiques

Sous la Coupole le 12 novembre 2007
Le lundi 12 novembre 2007 s’est tenue la séance publique annuelle de l’Académie des sciences morales et politiques sous la Coupole de l’Institut de France. Le président Lucien Israël a fait part de ses réflexions sur le thème d’étude de son année de présidence : "Santé, médecine et société". Le vice-président François Terré a proclamé le palmarès 2007 des prix et médailles de l’Académie et le Secrétaire perpétuel Michel Albert a prononcé un discours évoquant les nombreux travaux en cours, colloques, publications de l’Académie dans un appel à la mobilisation des intelligences contre l’idée trop répandue d’une menace de la mondialisation.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : COU302
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/cou302.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 19 novembre 2007
Michel Albert, Lucien Israël, François Terré à la tribune sous la Coupole de l'Institut de France, le 12 novembre 2007
Michel Albert, Lucien Israël, François Terré à la tribune sous la Coupole de l’Institut de France, le 12 novembre 2007
© Brigitte Eymann/ASMP

Canal Académie vous propose d’écouter la retransmission de cette séance solennelle.

Lucien Israël, Président de l’Académie des sciences morales et politiques, Sous la Coupole de l’Institut de France, le 12 novembre 2007
Lucien Israël, Président de l’Académie des sciences morales et politiques, Sous la Coupole de l’Institut de France, le 12 novembre 2007
© Brigitte Eymann/ASMP

Selon l’usage, le président Lucien Israël a salué la mémoire des académiciens disparus au cours de l’année : Edouard Bonnefous, Chancelier honoraire de l’Institut de France, Jean-Marie Zemb, Henri Amouroux, Raymond Barre, Pierre Messmer, ancien Secrétaire perpétuel de l’Académie, puis chancelier de l’Institut, Carl-Friedrich von Weizäcker, membre associé étranger et Monseigneur Bernard Jacqueline, correspondant. Il a également salué l’élection de trois nouveaux membres au sein de la Compagnie : Gilbert Guillaume, Mireille Delmas-Marty et Chantal Delsol.

Chaque semaine de l’année 2007, les membres de l’Académie de sciences morales et politiques ont accueilli en séance, des médecins et des biologistes autour du thème d’étude Santé, médecine et Société, choisi par le président. Lucien Israël, lui même médecin cancérologue, a choisi de faire analyser la grave crise que traverse la médecine française alors que paradoxalement, le pays n’a jamais compté autant de médecins. Santé et médecine engageaient des réflexions à la fois morales et politiques dans la tradition des missions dévolues à l’Académie. Il a insisté sur la nécessité d’instaurer un enseignememt généralisé de la prévention en adressant un appel pressant à toutes les instances concernées.

François Terré, Vice-président de l’Académie des sciences morales et politiques, Sous la Coupole de l’Institut de France, le 12 novembre 2007
François Terré, Vice-président de l’Académie des sciences morales et politiques, Sous la Coupole de l’Institut de France, le 12 novembre 2007
© Brigitte Eymann/ASMP

Le vice-président François Terré a lu la proclamation du palmarès 2007 des prix et médailles des fondations placées sous l’égide de l’Académie des sciences morales et politiques. Chaque année, l’Académie distribue plus de cinquante prix, bourses et médailles dans les domaines variés de la philosophie, de l’histoire, des sciences politiques, du droit, de l’économie, de la sociologie. François Terré a annoncé la création d’un nouveau prix, le prix national de criminologie, créé par Alain Bauer, président du Conseil d’Orientation de l’Observatoire national de la délinquance. Ce jour-là sous la Coupole, sont réunis académiciens, lauréats et mécènes .

Michel Albert, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques, sous la Coupole de l’Institut de France, le 12 novembre 2007
Michel Albert, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques, sous la Coupole de l’Institut de France, le 12 novembre 2007
© Brigitte Eymann/ASMP

Le Secrétaire perpétuel Michel Albert dans un discours intitulé Actualité de la vie académique a rappelé que les domaines explorés par son académie ses dernières années étaient en accord avec les questions de nos concitoyens, souvent de façon prémonitoire. Parmi les colloques et les publications de l’Académie cette année, il a souligné le travail de Raymond Barre et Pierre Messmer, tous deux anciens ministres qui avaient signé, pour la première fois ensemble, un texte qui préface le Livre La France prépare mal l’avenir de sa jeunesse. Ils y déclaraient : « Les aînés que nous sommes en appellent à l’intelligence et à la conscience de chacun pour que nos jeunes voient s’ouvrir devant eux un avenir meilleur ». En évoquant le colloque La France et la mondialisation, organisé cette année par l’académie, Michel Albert bat en brèche l’idée reçue que la France serait menacée par la mondialisation. Il appelle à « une mondialisation de l’intelligence » : « Dans ce monde concurrentiel, quelle valeur ajoutée permettra de se démarquer sur la scène internationale ? De toute évidence, c’est le “savoir” qui fera la différence. L’économie de la connaissance est devenue le terrain où se jouera la“ partie” ».

Pour en savoir plus

- Sur Michel Albert, membre de l’Institut
- Sur Lucien Israël, membre de l’Institut
- Sur François Terré, membre de l’Institut
- Sur l’intégralité des textes des discours sur le site Internet de l’Académie des sciences morales et politiques : Santé, médecine et société, discours de Lucien Israël ; Lecture du palmarès des prix et médailles attribués par l"Académie en 2007, par François Terré ; Actualité de la vie académique, discours de Michel Albert.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires