Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


De la beauté avant toute chose

Canal Académie vous propose une semaine spéciale consacrée à la beauté ; un voyage au cœur de l’art et de l’esthétisme en compagnie d’académiciens des beaux-arts tels que Pierre Cardin, Vladimir Velickovic, Bernard Buffet, Pierre Rosenberg ou encore Claude Monet et Jean Lurçat...


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : js030907_an01
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/js030907_an01.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida2134-De-la-beaute-avant-toute-chose.html
Date de mise en ligne : 3 septembre 2007

La Gravure

Trémois à grands traits...
Rencontre avec Pierre-Yves Trémois est l’un des plus grands graveurs au monde. Rencontre avec ce maître du trait, de la simplicité ambigüe. Discours informel de Trémois sur ses sources d’inspiration, le Japon, l’érotisme, l’évolution de l’humanité, Dieu... Sa maîtrise de la gravure et du burin.


La gravure avec Louis-René Berge
Louis-René Berge, élu à l’Académie des beaux-arts, explique en détails les principes de son art : la gravure au burin. Rencontre avec Krista Leuck !



Albrecht Dürer, Le Chevalier, La Mort et le Diable
Albrecht Dürer est un des rares artistes de la Renaissance allemande qui nous soit bien connu et pourtant quelques mystères demeurent... Pierre Vaisse a étudié la célèbre gravure "Le chevalier, la Mort et le Diable" et nous aide à la mieux comprendre en la replaçant dans la conscience collective allemande.



Irwin et Frida Browns, collectionneurs d’estampes
Le Musée des beaux-arts de Montréal a proposé, dans le cadre de l’exposition sur Le monde fantastique de l’académicien des beaux-arts Érik Desmazières, des œuvres appartenant à Irwin et Frida Browns. Bertrand Galimard-Flavigny s’est rendu sur place et s’est entretenu avec Irwin Browns pour présenter ces œuvres d’art.


L’artiste graveur Erik Desmazières reçu sous la Coupole
Erik Desmazières a été reçu au sein de l’Académie des beaux-arts, sous la Coupole de l’Institut de France, le 14 octobre 2009. Accueilli dans la section gravure, par son confrère Hugues Gall, membre de l’Académie, il a prononcé l’éloge de son prédécesseur, le graveur Jean-Marie Garnier, selon l’usage. Lumière sur l’art de la gravure et sur une œuvre exceptionnelle.




William Blake, le génie visionnaire du Romantisme anglais
William Blake fut tout à la fois un peintre et un graveur exceptionnel, inventeur d’une nouvelle technique d’eau-forte, et un poète mystique. Ses motifs d’inspiration lui étaient dictés, disait-il, par des visions oniriques. En résulte une oeuvre éblouissante présentée à Paris pour la première fois depuis plus de soixante ans. En compagnie de Catherine de Bourgoing, nous suivons les grandes étapes de la vie de l’artiste, depuis ses premières années d’éveil jusqu’à son grand âge.



Fragonard et l’Arioste
Quand Fragonard rencontre l’Arioste, il y a promesse de chefs d’œuvre ! Marie-Anne Dupuy-Vachey, historienne de l’art et spécialiste de Fragonard nous présente une série de dessins de Fragonard sur le célèbre poème chevaleresque du Roland furieux. Elle est l’invitée de Krista Leuck.


"Trémois expose dans son village" : Peintures, gravures, sculptures
L’artiste Pierre-Yves Trémois de l’Académie des beaux-arts présente au micro de Canal Académie ses dernières créations et quelques unes de ses œuvres emblématiques, exposées, dans le cadre de la biennale d’Art Contemporain 2009, à la Mairie de Saint-Nom-la Bretèche.



Érik Desmazières, artiste graveur
Érik Desmazières a été élu, le 9 avril 2008, membre de la section de gravure de l’Académie des beaux-arts, au fauteuil précédemment occupé par Jean-Marie Granier. Son œuvre gravée offre des images de cités imaginaires, de bibliothèques "babéliennes", d’architectures à la Piranèse, de vues de Paris, de vues d’intérieurs, d’appartements ou d’ateliers : rencontre avec l’artiste autour de son parcours et quelques unes de ses gravures.


Catherine Gillet, dessinatrice graveur
Catherine Gillet est une dessinatrice graveur, choisie pour participer à l’exposition de la section de gravure de l’Académie des beaux-arts qui s’est déroulée à l’Espace Cardin en mai 2008. Rencontre avec l’artiste sur les lieux de l’exposition devant deux de ses gravures.


Faire connaître l’art de la gravure : entre hommages et nouveautés
Faire connaître au public et aux artistes l’art de la gravure, telle est la mission que l’académicien Louis-René Berge s’est fixée à son arrivée à l’Académie des beaux-arts, en 2006. Avec la venue d’un nouvel académicien, Erik Desmazières en 2008, la petite section de gravure de l’Académie entend défendre son art. La gravure est moins pratiquée par les artistes contemporains. Louis-René Berge et Erik Desmazières donnent leur point de vue dans cet entretien.




Quand Abeille, Poncet, Chu, Granier et Féraud fraternisent
Voici une exposition où se côtoient les œuvres de trois sculpteurs, deux peintres et un graveur : Antoine Poncet, Chu Teh-Chun, Albert Féraud, Jean-Marie Granier et Claude Abeille. Réunies durant trois mois au Musée Marmottan à Paris, peintures, sculptures et gravures dialoguent sur le thème de la lumière et de la modernité.



Trémois et Fellini : trait d’union autour des clowns
En 1985, Pierre-Yves Trémois imagine, grave et calligraphie un livre sur les clowns. Le sujet est éloigné de son univers familier d’artiste mais sa rencontre avec Pipo, un des plus grands clowns blancs, est à l’origine de ce magnifique ouvrage. Il y intègre un texte de Fellini, "I Clowns" et une série de 17 planches gravées de sa main, à la manière d’une bande dessinée où le clown blanc et l’auguste abattent nos masques.



Paul Jouve à la Maison de Balzac
Paul Jouve et Honoré de Balzac : la rencontre entre le peintre animalier et le romancier s’est faite par l’intermédiaire d’un livre, en 1949. Cette année-là est éditée une version luxueuse d’"Une passion dans le désert", un texte de Balzac, illustré par Paul Jouve. La Maison de Balzac présente une très belle exposition, où se répondent dessins, sculptures, gravures et littérature.



Eloge de Raymond Corbin
Le comédien Patrick Hamel fait ici une lecture du discours prononcé le mercredi 13 décembre 2006 par Louis-René Berge, membre de l’Académie des beaux-arts à la section gravure, en éloge à Raymond Corbin, son prédécesseur au fauteuil III.


Le burin créateur
Le burin, ce qui fut originellement un outil d’orfèvre fut utilisé dès 1430 comme instrument de création. L’histoire de l’estampe naissait. Quels sont les temps forts du « burin-créateur » du XVe siècle à nos jours ? Quels sont les aspects techniques et artistiques de cet outil ? Écoutez Claude-Jean Darmon, correspondant de l’Académie des beaux-arts en séance le 5 décembre 2007 dernier.


La Peinture

Jean-Pierre Changeux, mécène de la peinture française
Découvrez une grande partie de la collection de peintures de l’académicien des sciences Jean-Pierre Changeux. En 2006, toutes les œuvres collectées par ses soins furent présentées lors d’une exposition intitulée Les passions de l’âme, au musée Bossuet de Meaux. Depuis, elles ont intégré le musée. Présentation, dans cette émission, de quatre peintures majeures.


Nicolas Poussin et Orphée
Michel Déon, de l’Académie française, donnait, le 25 octobre 2006, une communication à l’Académie des beaux-arts, sur Nicolas Poussin et son tableau Orphée et Eurydice. Le romancier imagine la trame de l’histoire dépeinte dans cette oeuvre.


Rétrospective des Prix Pierre Cardin de l’Académie des Beaux-Arts
La rétrospective des prix Pierre Cardin de l’Académie des beaux-arts s’est déroulée en décembre 2006. L’occasion de rencontrer plusieurs de ses lauréats : Dominique Digeon, Gérard Thalmann, Bénédicte de Volmerange, Johan Roffler, Patrick Burgan et Stéphanie Delouvrier.


Les estampes japonaises de la collection Claude Monet
Le peintre Claude Monet fut un grand collectionneur d’estampes japonaises. Voici le regard d’un grand de l’impressionnisme sur cet art majeur du Soleil Levant. Avec Marianne Delafond, conservateur du musée Marmottan.


Au coeur de l’Académie royale de peinture et de sculpture
Henry-Claude Cousseau et Jacqueline Lichenstein présentent L’édition critique des Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture, le premier volume d’une aventure éditoriale patrimoniale hors du commun. Que nous apprennent les textes des premières séances de cette Académie royale qui s’appelera, par la suite, l’Académie des beaux-arts ?


Les tentations de Saint-Antoine et le monstrueux
Communication de Gilbert Lascault devant les membres de l’Académie des beaux-arts, le 30 mai 2007. Le monstrueux inquiète et interroge. Laissez-vous guider par le regard de Gilbert Lascault sur les oeuvres de Jérôme Bosch, d’Israël Von Meckenem, de Matthias Grünewald, de Francisco Goya, de Jacques Callot...



Le Primatice à Chaalis
Dans la Chapelle royale de Chaalis - au nord de Paris - les Fresques de Primatice ont fait l’objet d’importants travaux de restauration. Jean-Pierre Babelon, conservateur de l’Abbaye de Chaalis et Président de la Fondation Jacquemart-André, a bien voulu nous guider dans cette visite.


Bernard Buffet, peintre de la solitude
Bernard Buffet est de ces peintres qui ont connu très jeune un succès fulgurant, puis ont été boudés par la critique. Il a été reconnu à juste titre comme un peintre majeur du XXe siècle par l’Académie des beaux-arts, et élu membre dans la section Peinture en 1974. Cette émission propose un portrait de l’artiste ainsi qu’un regard critique sur certaines de ses oeuvres, en compagnie de Lydia Harambourg, historienne d’art et correspondant de l’Académie des beaux-arts. Émission réalisée dans la Galerie Maurice Garnier, entièrement consacrée à Bernard Buffet.



Eugène Delacroix : au-delà de l’oeuvre, l’homme des malentendus
Dandy dans son apparence, classique et moderne dans sa peinture, Delacroix fut victime de bien des malentendus. "Scio", toile présentée au Salon de 1824, l’érige, malgré lui, en tête de file des romantiques. En 1830, son œuvre "La liberté guidant le peuple" le fait passer pour un révolutionnaire. Or, Delacroix, tout consacré à la peinture qu’il soit, demeure un homme d’ordre menant une vie sédentaire et laborieuse. Son œuvre immense est mieux connue que sa personne. Marie-Christine Natta présente ici l’homme caché derrière l’œuvre. Il était membre de l’Académie des beaux-arts.



Jean-Léon Gérôme : Portrait "d’un pape" de l’Académie des beaux-arts du XIXe siècle
Jean-Léon Gérôme (1824-1904) oscille entre son désir de vérité archéologique et son imagination pour mettre en scène ses sujets d’histoire. Héritier ou novateur ? Edouard Papet, conservateur en chef au Musée d’Orsay présente ce peintre, membre de l’Académie des beaux-arts, qui connut le succès et les honneurs pour tomber plus tard dans l’oubli et le dédain de ce qu’on appelait péjorativement les peintres pompiers.



La Russie romantique : Emmanuel Ducamp et Dominique Fernandez, de l’Académie française
Dans cette émission consacrée à l’exposition à Paris La Russie romantique à l’époque de Pouchkine et Gogol : Chefs-d’œuvre de la galerie nationale Tretiakov, vous entendrez successivement Emmanuel Ducamp, spécialiste de l’architecture et des arts décoratifs russes, et l’écrivain académicien Dominique Fernandez, pour qui, comme on sait, les arts et les lettres de la Russie et de l’Italie ont peu de secrets !



Claude Monet : son influence sur Zao Wou-ki
Quel a été l’impact de l’oeuvre de l’impressionniste Claude Monet sur le travail de Zao Wou-Ki ? Comment l’a-t-il connu et pourquoi éprouve-t-il pour lui tant d’admiration ? Interview de l’historien d’art Yann Hendgen, assistant de Zao Wou-Ki, à l’occasion des expositions relatives à l’oeuvre de Monet en 2010.



Hartung et Kooning : l’œuvre ultime en peinture contemporaine
Classique ou contemporaine, l’œuvre ultime dans l’art est imprégnée des derniers instants de l’artiste. Odile Burluraux présente les dernières toiles de Hans Hartung (1904-1989) de l’Académie des beaux-arts. Pierre Wat et Joël Ankri nous donnent à comprendre les difficultés grandissantes du peintre Wilem de Kooning jusqu’à sa dernière toile. La "dernière œuvre" était l’objet de la journée du livre de l’Académie nationale de médecine 2010, dont Canal Académie retransmet les meilleurs moments.



"L’oeil" de Monet par le Pr Yves Pouliquen, de l’Académie française
Yves Pouliquen, de l’Académie française, professeur d’ophtalmologie, est un grand connaisseur de l’oeuvre de Monet car il est allé l’admirer dans tous les musées du monde. Ce besoin de le découvrir, en France et ailleurs, est né d’une passion pour la peinture et du regard compatissant d’un éminent professionnel sur la cécité d’un homme talentueux. Écoutez-le parler de sa vision sur le peintre parsemée de quelques extraits de textes et de confidences...



Vladimir Vélickovic-peinture depuis 1968 : une exposition-événement à Montélimar
Que vous connaissiez ou non la peinture de Vélickovic, ne manquez pas l’exposition présentée par la ville de Montélimar dans le cadre de ses expositions d’art contemporain annuelles. Du 12 juin au 26 septembre 2010 sur deux lieux différents, à quelques pas l’un de l’autre, au cœur de la ville, l’exposition : Vladimir Vélickovic - peinture depuis 1968 est un événement. Jamais semblable rétrospective n’a été organisée en France sur le travail de ce peintre internationalement reconnu, figuratif et résolument moderne, membre de l’Académie des beaux-arts.



Jean Cortot, de l’Académie des beaux-arts, et la Divine Comédie de Dante
Pour raconter par un long poème cet au-delà irreprésentable, Dante a inventé une autre langue et Jean Cortot une peinture autre : une œuvre picturale qui restitue la poésie des rivages infinis...magistrale. Dans La Divine Comédie, Dante guide le lecteur dans un voyage imaginaire dans l’au-delà en compagnie de Virgile : visite du paradis, de l’enfer et du purgatoire, l’occasion de rencontrer les hommes illustres et sa bien-aimée Béatrice, morte trop tôt. Comment Jean Cortot a-t-il abordé en peinture, cette œuvre majeure de la langue italienne ? Ecoutez-le.


Jean Clair : Crime et Châtiment
Le criminel a toujours fait débat. De même son châtiment. Crimes, prisons, décapitations, figures de criminels et peines capitales hantent les arts sous forme de représentations littérales ou d’allégories. L’exposition de Jean Clair, Crime et châtiment, présentée au musée d’Orsay du 16 mars au 27 juin 2010, interroge la complexité de cette inflation d’images de 1791 à 1981. Rencontre avec Jean Clair.


Titien, le chant du cygne par Philippe Beaussant, de l’Académie française
Philippe Beaussant, de l’Académie française, admire tellement Titien qu’il consacre un ouvrage entier aux derniers tableaux du maître. Dans cette interview, il nous en offre un commentaire passionné, et nous fait comprendre pourquoi Titien modifie notre manière de regarder les portraits : "il a inventé le mystère des yeux" explique-t-il !


Fauves et Expressionnistes au musée Marmottan Monet
Le musée Marmottan Monet à Paris, haut lieu de l’impressionnisme, expose une cinquantaine de chefs d’œuvre du musée Von der Heydt de Wuppertal en Allemagne, dans le cadre de l’exposition : Fauves et Expressionnistes de Van Dongen à Otto Dix. Quelles différences et quels parallèles entre ces précurseurs, grandes figures indépendantes de l’art ? Gerhard Finck, commissaire de l’exposition et Jacques Taddei, de l’Académie des beaux-arts s’expriment, au cours de cet entretien, sur cette confrontation aux sources d’un art moderne.


Le peintre et l’académicien, Renoir et Rouart
Jean Rouart évoque dans son livre Une Jeunesse à l’Ombre de la Lumière ses souvenirs d’enfance avec le peintre Renoir qui a réalisé cinq portraits de sa grand-mère Christine Lerolle. Rencontre avec l’académicien à son domicile qui nous invite dans un cercle d’amis fous de peinture, de littérature et de musique.


Le Caravage à Malte : le regard de Marc Fumaroli, de l’Académie française
Partez pour l’île de Malte, suivre les aventures du Caravage, mort, il y a 400 ans, en 1610. Anne Jouffroy et Bertrand Galimard Flavigny vous proposent à la fois une rencontre et une visite historique, avant de recevoir Marc Fumaroli de l’Académie française.


Michel Déon de l’Académie française : trois peintres de son coeur
Michel Déon de l’Académie française évoque lors d’une communication donnée en mai 2009 à l’Académie nationale de médecine, les deux peintres de son cœur... qui s’avèrent en réalité être trois ! Il se prête au jeu de la romance à travers Le déjeuner sur l’herbe d’Edouard Manet, à une Nature morte de Georges Braque. Enfin, il évoque quelques anecdotes sur son ancien ami Salvador Dali.


L’oeuvre céramique de Chu Teh-Chun, de l’Académie des beaux-arts
Chu Teh-Chun, membre de l’Académie des beaux-arts depuis 1997 a peint de sa main 56 vases, aux couleurs ancestrales, le blanc immaculé, l’or mat et le bleu saphir. L’exposition De neige, d’or et d’azur, présentée au Musée Guimet durant l’été 2009, est ici accompagnée des commentaires de son confrère Antoine Poncet et de Lydia Harambourg, correspondant de cette même académie.


Les dessins d’Ingres – « Ombres permanentes »
Daniel Marchesseau, directeur du musée de la Vie romantique, à Paris, nous présente la subtile sélection de dessins du peintre Jean Auguste Dominique Ingres (1780-1867), parmi l’importante collection du musée Ingres de Montauban. Il avait été élu à l’Académie des beaux-arts le 25 juin 1825.



La demeure musée du peintre Gustave Moreau
Visite de la demeure-atelier du peintre académicien Gustave Moreau, en compagnie de sa conservatrice Marie-Cécile Forest. L’ambition de Moreau était de créer une œuvre, où l’âme puisse trouver "toutes les aspirations de rêve, de tendresse, d’amour, d’enthousiasme et d’élévation religieuse vers les sphères supérieures". La peinture pour rêver plutôt que pour penser.


Guy de Rougemont, de l’Académie des beaux-arts
Le peintre Guy de Rougemont expose durant le mois de novembre 2008 à la galerie Sellem, à Paris, au milieu de ses confrères de l’Académie des beaux-arts. Voici un court entretien.



Yves Millecamps à la galerie Sellem
Le peintre Yves Millecamps expose durant le mois de novembre 2008 à la galerie Sellem, au milieu de ses confrères de l’Académie des beaux-arts. Voici un court entretien.


Pierre Carron à la galerie Sellem
Pour la première fois, les peintres de l’Académie des beaux-arts sont réunis dans un même lieu d’exposition, la galerie Sellem à Paris. Voici un entretien avec Pierre Carron, qui aime parler de beauté, d’idéal et de renaissance en peinture.


Léonard Gianadda : une fondation d’art en souvenir de son frère Pierre
Pour célébrer son 30e anniversaire, la Fondation Pierre Gianadda a choisi une rétrospective de l’œuvre de Balthus pour commémorer – et c’est l’unique exposition de cet anniversaire dans le monde - le centenaire de cet artiste singulier. Un évènement. Canal Académie a saisi cette double occasion de faire le déplacement à Martigny dans le Valais suisse pour s’entretenir avec le fondateur de ce « temple » de l’art.


Les peintres de l’Académie des beaux-arts à la galerie Sellem
Voici l’occasion ou jamais de voir réunis dans un même lieu tous les peintres de l’Académie des beaux-arts. La galerie Sellem, à Paris, présente du 29 octobre au 1er décembre 2008 l’ensemble des artistes de cette institution. Visite des lieux, en compagnie de Lydia Harambourg, historienne de l’art et critique d’art.


Monet, l’oeil impressionniste, introduction à l’exposition par Jacques Taddei
Jacques Taddéi introduit en quelques minutes l’exposition Monet, l’oeil impressionniste qui se tient du 16 octobre 2008 au 15 février 2009 au musée Marmottan Monet à Paris. Il explique l’importance de l’oeil et de la vision pour le geste de l’artiste.


Le Dictionnaire amoureux du Louvre
Pierre Rosenberg de l’Académie française, s’adresse à nous en « amoureux » du Louvre dont il fut Président-Directeur jusqu’en 2001. Cet ouvrage est une invitation à un vagabondage érudit et curieux à travers le plus grand musée du monde.


Adélaïde Labille-Guiard, peintre de Mesdames et académicienne
Catherine Cardinal, interviewée par Annie Regond, dresse ici le portrait d’une académicienne trop peu connue, l’artiste Adélaïde Labille-Guiard (1749-1803), peintre et membre de l’Académie royale de peinture qui y entra le même jour qu’une autre femme, Elisabeth Vigée-Lebrun qui, elle, restera dans les mémoires ! Adélaïde, trop longtemps restée dans l’ombre d’une consœur plus chanceuse ou plus mondaine, mérite d’être reconnue.


Les Paradis artificiels de Baudelaire illustrés par Arnaud d’Hauterives
Le peintre Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts, a illustré Les Paradis artificiels de Charles Baudelaire en 1974. Regard personnel sur son propre travail, presque 40 ans plus tard : découvrez ce livre d’artiste où mystère et poésie se conjuguent au fil des pages.


Jean-Jacques Henner, le dernier des romantiques
A travers l’exposition consacrée à l’académicien des beaux-arts [Jean-Jacques Henner>mot815] (1829-1905) au Musée de la Vie romantique à Paris, découvrez l’oeuvre d’un peintre qui jouit d’une grande célébrité, trop oubliée aujourd’hui, en compagnie de Daniel Marchesseau, conservateur de ce musée.


Bernard Buffet, peintre de la solitude
Bernard Buffet est de ces peintres qui ont connu très jeune un succès fulgurant, puis ont été boudés par la critique. Il a été reconnu à juste titre comme un peintre majeur du XXesiècle par l’Académie des beaux-arts, et élu membre dans la section Peinture en 1974. Cette émission propose un portrait de l’artiste ainsi qu’un regard critique sur certaines de ses oeuvres, en compagnie de Lydia Harambourg, historienne d’art et correspondant de l’Académie des beaux-arts. Emission réalisée dans la Galerie Maurice Garnier, entièrement consacrée à Bernard Buffet.


L’art abstrait
Nous poursuivons notre réflexion sur l’art abstrait, entamée avec L’envolée lyrique et un entretien avec Patrick-Gilles Persin, commissaire de l’exposition du Musée du Luxembourg. Voici à présent la lecture d’extraits de l’Art abstrait de l’académicien Marcel Brion.


Voyage en Basse et Haute Égypte avec Vivant Denon
Découvrez Dominique Vivant Denon, un personnage trop peu connu. Voici des lectures extraites de son ouvrage "Voyage en Haute et Basse Égypte" paru en 1802.


Qui êtes-vous, Monsieur Zao Wou-Ki ?
Extraits du discours de réception de Zao Wou-Ki prononcé sous la Coupole le mercredi 26 novembre 2003 par Roger Taillibert, vice-président de l’Académie des Beaux-Arts. Lecture faite par le comédien Patrick Hamel.


Le dessin

Le regard de Goethe, commenté par Pierre Rosenberg
L’exposition au Musée Jacquemard-André de dessins français des XVIIe et XVIIIe siècles collectionnés par Goethe, nous est présentée par Pierre Rosenberg de l’Académie française, commissaire de l’exposition.


Hokusai ou le "vieux fou de dessin"
Hokusai (1760-1849), fût sans doute le plus célèbre des peintres et dessinateurs japonais de sa génération, le plus extraordinaire, et celui dont la renommée a le plus rapidement franchi les mers.


Rétrospective Hokusai au musée Guimet
Retrouvez la première rétrospective du fonds d’art graphique Hokusai, présentée au musée des arts asiatiques Guimet à Paris. Cette exposition s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 150e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon.



La Tapisserie

Jean Lurçat, une œuvre foisonnante
Jean Lurçat fut un artiste peintre dont les tapisseries, à partir des années quarante furent connues dans le monde entier pour leur « feu ». Son ami Claude Roy disait de lui qu’il était le meilleur pilote de tapis-volant du monde : « ...Rien de ce qui est arrivé à Lurçat et rien de ce qui est arrivé à son pays n’a été absent de son oeuvre. Elle dit magnifiquement les jours de l’Histoire et les jours sans histoire... »


La Sculpture

Philippe Nicolas, un artiste au royaume des pierres dures et fines
Philippe Nicolas, Maître d’art chez Cartier, nous parle de sa passion pour les pierres dures et fines. Son travail de graveur-sculpteur est mondialement reconnu et a même poussé certains académiciens à faire appel à son talent pour leur épée. Jean-Pierre Babelon, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, témoigne sur un métier d’excellence mis à l’honneur pour ces Journées des métiers d’art, durant les trois premiers jours d’avril 2011.


Jean-Léon Gérôme : Portrait "d’un pape" de l’Académie des beaux-arts du XIXe siècle
Jean-Léon Gérôme (1824-1904) oscille entre son désir de vérité archéologique et son imagination pour mettre en scène ses sujets d’histoire. Héritier ou novateur ? Edouard Papet, conservateur en chef au Musée d’Orsay présente ce peintre, membre de l’Académie des beaux-arts, qui connut le succès et les honneurs pour tomber plus tard dans l’oubli et le dédain de ce qu’on appelait péjorativement les peintres pompiers.


Pierre Cardin : 10 e Festival de Lacoste dans le Lubéron
Au cœur du Lubéron, le Festival de Lacoste, initié par Pierre Cardin en 2000, fête ses dix ans d’existence. Dédié à l’art lyrique et au théâtre, l’édition 2010 oscille entre comédie musicale, ballet, chant et opéra comique, du 14 juillet au 6 août. L’académicien ajoute une nouvelle carte à son festival : une rencontre avec la sculpture sur les terrasses du jardin du château de Lacoste. Interview du grand couturier qui voulait être sculpteur à ses débuts.


Pierre-Edouard, sculpteur de l’horizontalité et de l’apesanteur
Comment décrire l’écriture dans l’espace du sculpteur Pierre-Edouard ? Horizontale ? En apesanteur ? L’artiste a le goût du paradoxe et de la métaphore. Indépendant, peintre, pastelliste, graveur, Pierre-Edouard a opté principalement depuis ces vingt dernières années pour la sculpture. Entretien avec un artiste, loin des courants actuels de l’art, en quête du chef-d’œuvre, résolument libre.


Dans l’atelier de Gérard Lanvin, de l’Académie des beaux-arts
Le sculpteur Gérard Lanvin nous reçoit pour parler de son parcours et des pièces présentes dans son atelier. A l’âge de 87 ans, toujours inclassables, il évoque ses rencontres et amitiés nouées dans le monde de la sculpture, les médailles qu’il a créées et les restaurations d’œuvres sculptées de grands monuments nationaux qu’il a exécutées en artiste, celles de la Coupole de l’Institut notamment, près de 40 ans avant d’y être élu, sans savoir qu’un jour, il siègerait au sein de l’Académie des beaux-arts.


Le sculpteur Jean Cardot de l’Académie des beaux-arts
Comment Jean Cardot est-il devenu sculpteur ? Il revient sur l’histoire de son parcours pour Canal Académie, en toute transparence, avec l’aisance du recul sur une vie dense, marquée selon ses propres mots, « par une chance inouïe ». Mais que signifie la chance pour un artiste ? Très tôt il comprend sa vocation : seule la sculpture l’intéresse. Le témoignage d’un homme libre, capable d’exercer d’autres métiers pour faire la sculpture de son choix loin des discours et des média : parcours d’un sculpteur qui pratique l’art plus qu’il n’en parle, l’essentiel à ses yeux.


L’épée de l’académicien Jean-Christophe Rufin : l’œuvre du sculpteur Ousmane Sow
Le sculpteur Ousmane Sow a réalisé l’épée d’académicien de Jean-Christophe Rufin de l’Académie française, reçu solennellement sous la Coupole le 12 novembre 2009. Jean-Christophe Rufin, romancier, essayiste, médecin est actuellement ambassadeur de France à Dakar au Sénégal. Dans cette émission, l’artiste lève le voile sur l’histoire de cette œuvre unique, née de ses mains, inspirée du personnage de Colombe dans Rouge Brésil, publié en 2001 par Jean-Christophe Rufin.


Les oeuvres d’Antoine Poncet au domaine de Coubertin
Le sculpteur Antoine Poncet nous parle en studio de Résonances poétiques, une exposition qui rend hommage à son travail et à son oeuvre. Elle a lieu jusqu’au 8 novembre 2009 au domaine de Coubertin, un havre de paix, presque hors du temps, tout proche de Paris.


Le buste de Jean Cocteau par Jacques Gestalder
Le sculpteur figuratif Jacques Gestalder (1918-2006) avait sculpté en 1949 le buste de Jean Cocteau. Cette œuvre est offerte à l’Institut de France par son épouse, Jacqueline Gestalder. Écoutez dans cette émission le discours du Chancelier Gabriel de Broglie, quelques anecdotes et souvenirs relatés par le Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts, Arnaud d’Hauterives, et l’évocation de l’amitié entre Gestalder et Cocteau par Jacqueline Gestalder.


Le Dictionnaire amoureux du Louvre
Pierre Rosenberg de l’Académie française, s’adresse à nous en « amoureux » du Louvre dont il fut Président-Directeur jusqu’en 2001. Cet ouvrage est une invitation à un vagabondage érudit et curieux à travers le plus grand musée du monde.


Dans l’atelier de Brigitte Terziev
Les sculptures de Brigitte Terziev entrent à l’Académie des beaux-arts. Des figures immenses, impressionnantes, spectrales, modelées dans le grès et percées de fer. Accompagnés de Lydia Harambourg, historienne de l’art, nous avons rencontré Brigitte Terziev dans son atelier, à Paris.


Henry Moore et la mythologie
Henry Moore inspiré par les mythes antiques et l’art grec. Une exposition au Musée Bourdelle présente cet aspect méconnu du sculpteur britannique, né en 1898 et mort en 1986. Les drapés de ses femmes couchées, les têtes casquées, le guerrier au bouclier... révèlent bel et bien l’intérêt de Moore pour l’Antiquité. Visite de l’exposition en compagnie de Juliette Laffon, directrice du Musée Bourdelle.


Dans l’atelier de sculpture de Claude Abeille
Depuis trente ans, Claude Abeille assemble ce qu’il désigne volontiers comme son "vestiaire" : des sculptures en forme de vestes et de pantalons. Des vêtements qui semblent avoir été portés, mais dont le propriétaire serait absent. Il s’agit pour ce sculpteur, membre de l’Académie des beaux-arts, de représenter l’homme dans son apparence, son enveloppe, et donc de mener une réflexion sur l’être et le vide. Nous vous proposons, dans cette émission, une rencontre avec Claude Abeille, dans son atelier, et en compagnie de l’historienne de l’art Lydia Harambourg.


Quand Abeille, Poncet, Chu, Granier et Féraud fraternisent
Voici une exposition où se côtoient les œuvres de trois sculpteurs, deux peintres et un graveur : Antoine Poncet, Chu Teh-Chun, Albert Féraud, Jean-Marie Granier et Claude Abeille. Réunies durant trois mois au Musée Marmottan à Paris, peintures, sculptures et gravures dialoguent sur le thème de la lumière et de la modernité.


La flamme de la Liberté, une œuvre du sculpteur Jean Cardot
La flamme de la liberté, grande sculpture de bronze réalisée à la Fonderie d’art de Coubertin symbolise l’histoire et les relations entre les États-Unis et la France. Jean Cardot de l’Académie des beaux-arts présente sa dernière œuvre destinée au jardin de la résidence de l’ambassade américaine à Paris juste avant son inauguration : premières réactions autour d’une œuvre majeure sous le regard de son créateur.

Camille Claudel, un destin malheureux, un talent exceptionnel
À l’occasion de la rétrospective Camille Claudel au musée Rodin en avril 2008, le Figaro Hors-Série propose un numéro autour de l’œuvre de cette artiste au destin tragique. Isabelle Schmitz, membre de la rédaction du Figaro Hors-Série, nous présente ce numéro exceptionnel.

_ Jacques Gestalder, sculpteur du corps dansant
Jacques Gestalder était passionné de sculpture et de danse. Il passait des heures à observer et à dessiner dans les studios de danse, pour ensuite modeler ou tailler les corps en mouvement de nombreux danseurs étoiles : Claire Motte, Alexandre Kalioujny, Lycette Darsonval. Pour dresser un portrait de Jacques Gestalder, qui de plus averti que Jacqueline Gestalder, qui a partagé la vie du sculpteur, et qui est elle-même danseuse ?


La sculpture en France après 1945
Diverses tendances traversent la création sculpturale depuis 1945. Tiraillement entre art abstrait et réalisme. Héritage assumé ou rejeté de Rodin, de Bourdelle et de Maillol, de Germaine Richier. Attrait enfin pour de nouveaux matériaux, notamment le métal et le plastique. Lydia Harambourg, historienne de l’art et correspondant de l’Académie des beaux-arts, analyse la richesse des inspirations dans l’histoire récente de la sculpture. Écoutez la retransmission de la séance de l’Académie des beaux-arts du 5 mars 2008.


Dans l’atelier de Brigitte Terziev
Les sculptures de Brigitte Terziev entrent à l’Académie des beaux-arts. Des figures immenses, impressionnantes, spectrales, modelées dans le grès et percées de fer. Accompagnés de Lydia Harambourg, historienne de l’art, nous avons rencontré Brigitte Terziev dans son atelier, à Paris.


La Musique

Adolphe Adam,le roi de l’opéra-comique
Petit parcours historique et musical dans la vie et la carrière de l’un des plus fameux compositeurs d’opéra-comique du XIXe siècle, Adolphe Adam, membre de l’Institut, à qui l’on doit quelques oeuvres phares du théâtre lyrique français, telles Le Postillon de Longjumeau, Giselle, Le Toréador ou encore Si j’étais roi.



Laurent Petitgirard et la composition musicale
Laurent Petitgirard a composé près de deux cents pièces, dont un opéra, une vingtaine d’oeuvres symphoniques, et plus de 150 partitions pour musique de film. Il se place en dehors des écoles conventionnelles de la musique contemporaine, et milite pour une diffusion large de la création musicale.


Edith Canat de Chizy
Elève d’Ivo Malec et de Maurice Ohana, Edith Canat de Chizy a écrit une cinquantaine d’oeuvres, saluées chaleureusement par la critique musicale, et caractérisées par une grande indépendance artistique. Elle a été reçue à l’Académie des beaux-arts le 15 décembre 2005.


Hugues Gall, de l’Académie des beaux-arts, et l’opéra
Hugues Gall, membre de l’Académie des Beaux-Arts, a passé neuf années passées à la tête de l’Opéra national de Paris. Il relate ici bon nombre d’anecdotes, de souvenirs et parle de ses choix artistiques.



Été 1936 : Les débuts de Charles Trenet
Hommage à cet été 1936 et la chanson du temps, à travers les débuts de Charles Trenet, immortel tant par son élection à l’Académie des beaux-arts que par son talent dans toutes les mémoires. Entretien à bâtons rompus entre Martin Pénet, historien de la chanson et notre collaborateur musicologue Christophe Mirambeau.




Henri Rabaud et Mârouf, Savetier du Caire
Henri Rabaud, membre de l’Institut - Académie des Beaux Arts - à partir de 1918, est une importante figure de la musique française, une figure hélas désormais un peu oubliée, dont nous nous proposons de raviver le souvenir, à travers la redécouverte de son oeuvre élégante, racée et parfois délicieusement fantasque.


Rencontre avec Mstislav Rostropovitch
Maestro Rostropovitch, membre associé étranger de l’Académie des beaux-arts, violoncelliste et chef d’orchestre, nous avait reçus au printemps 2006 dans ses appartements parisiens, pour parler musique russe et création musicale contemporaine.



Thaïs, la courtisane égyptienne devenue sainte
Parmi les opéras les plus fameux du répertoire français, Thaïs, de Jules Massenet, membre de l’Académie des beaux-arts, d’après le roman éponyme d’Anatole France, de l’Académie française.


Félicien David, l’Égyptien
Félicien David (1810 - 1876) est membre de l’Académie des beaux-arts, section Composition musicale. Elu au fauteuil de Berlioz en 1869, David est une figure fondatrice du goût musical français de la seconde moitié du XIXe siècle - son influence se fera sentir loin encore dans le siècle suivant. Son voyage en Égypte fut fécond... Émission proposée par Christophe Mirambeau.


Le violoniste Renaud Capuçon, lauréat du Prix Pierre Dumas
Renaud Capuçon, violoniste âgé de 30 ans, est invité dans le monde entier pour jouer avec les plus grands chefs d’orchestre et chambristes. Il a créé en 2006 le Bel Air Chamber Orchestra, initiative qui lui a valu de recevoir le Prix de la Fondation Pierre Dumas.


Les académiciens font leur musique
Ouvrez vos oreilles et (re-)découvrez les trésors musicaux des Académies ! Avec les interviews et les interventions de Mstislav Rostropovitch, Hugues Gall, Edith Canat de Chizy, Laurent Petitgirard, Maryvonne de Saint-Pulgent, Laurence Equilbey, Michel Zink, Jean Foyer, Serge Nigg, Jean-Marie Lehn... ainsi que des émissions à propos de Marcel Landowski, Charles Trenet, Jules Massenet, Adolphe Adam, Thomas Mann, Léopold Sédar Senghor, Pierre-Jean Rémy, Mozart et Jean-Jacques Rousseau : toutes les Académies parlent de musique !


François-Bernard Mâche et la violence du clavecin
Le compositeur et membre de l’Académie des beaux-arts, François-Bernard Mâche, a écrit sept œuvres pour le clavecin. Il s’est approprié les sonorités de cet instrument à la lourde charge héréditaire, et les a intégrées dans son esthétique naturaliste.


Berlioz à Rome, le rendez-vous manqué
En 1830, Hector Berlioz gagne le Grand Prix de Rome et rejoint la Villa Medicis. A contre-cœur. Il y passe un peu plus d’un an, développe son dégoût de l’Italie, compose peu, cultive un spleen parisien... mais finira par trouver, dans ses virées hors de Rome, une source d’inspiration qui se révèlera plus tard, dans des œuvres telles que Les Troyens, le Carnaval romain, la mélodie La Captive, et évidemment, Harold en Italie.


Charles Chaynes en forme d’autoportrait
Charles Chaynes est un académicien des beaux-arts au tempérament chaleureux et modeste. Il est l’un des plus grands compositeurs du siècle. Auteur des opéras Jocaste et Mi Amor, des oeuvres Pour un monde noir et Mzab, ancien directeur de France Musique et de la création musicale à Radio France, il se livre ici à une interview en forme d’autoportrait.


Jean-Christophe Spinosi et Véronique
Voici une interview réalisée au théâtre du Châtelet, en janvier 2008, à l’issue d’une des représentations de l’opéra-comique Véronique, du compositeur de l’Académie des beaux-arts André Messager. Christophe Mirambeau, producteur d’émissions musicales à Canal Académie, a rencontré Jean-Christophe Spinosi, qui dirigeait l’Ensemble Matheus et le chœur du Châtelet.

Archétypes et mythes dans la musique
François-Bernard Mâche, au cours de son travail de composition et de musicologue, s’est interrogé sur les archétypes musicaux. Y a-t-il des éléments communs entre les musiques, quelles que soient l’époque ou la culture dont elles sont issues ? Des "universaux" musicaux ? Peut-on isoler des formes identiques qui se retrouvent d’une tradition musicale à l’autre ? Et chaque tradition musicale n’est-elle pas fortement (et peut-être inconsciemment) inspirée par les mythes fondateurs de nos sociétés ? Voici une ébauche de réponse dans cette émission.


Petite histoire de l’entrée des compositeurs à l’Académie des beaux-arts
Comment est née la section de Composition musicale à l’Académie des beaux-arts ? Sur quels critères les compositeurs sont-ils élus ? Pourquoi certains compositeurs comme Georges Bizet, Claude Debussy et Vincent d’Indy n’ont-ils pas eu ce privilège ? Danièle Pistone, directrice de l’Observatoire musical français et correspondant à l’Académie des beaux-arts, propose une petite histoire truculente de la musique à l’Institut.


Quand Saint-Saëns compose la première musique de film en 1908
Le compositeur Camille Saint-Saëns est connu pour ses oeuvres orchestrales, ses concertos, son opéra Samson et Dalila et son esthétique d’un grand classicisme. On sait généralement moins que cet académicien des beaux-arts a été le premier à explorer la musique de film : il s’agit de l’Assassinat du Duc de Guise, film muet de 1908.


Dominique Fernandez spectateur des Vêpres de la Vierge de Monteverdi
Dominique Fernandez de l’Académie française commente les Vêpres de Monteverdi au Théâtre du Châtelet, en mélomane. Regard d’un grand voyageur, entré en écriture par l’Italie, sur le spectacle si contemporain d’Oleg Kulik. Au carrefour de ses passions pour la musique, les voix et la Russie : la juste franchise d’un spectateur.



Olivier Messiaen, l’amoureux d’orgue
Olivier Messiaen ne conçoit pas la vie de musicien et de compositeur sans orgue. Il n’a que 22 ans lorsqu’il devient titulaire de l’orgue de l’église de la Trinité, à Paris. Couleurs, timbres, constrastes de registres : Messiaen trouvait dans l’orgue tous les possibles de son imagination musicale. Entretien avec le musicologue -et organiste- Michel Fischer.


Les Fées de Wagner au Châtelet : une découverte enthousiasmante pour Pierre-Jean Rémy, wagnérien dans l’âme
Le Théâtre du Châtelet présente en création française, un opéra de jeunesse de Wagner, Les Fées : une programmation audacieuse car l’œuvre jugée mineure n’a été montée qu’une seule fois, en 1888. Peu connue, peu entendue, elle est exhumée de l’oubli par une mise en scène astucieuse d’Emilio Sagi, servie par une distribution brillante. Dans cet entretien, le lendemain de la générale, Pierre-Jean Rémy dont on connaît la passion du théâtre et de l’opéra, wagnérien depuis l’adolescence, livre à Canal Académie ses impressions et critiques.


L’opéra d’Alfano Cyrano de Bergerac au Théâtre du Châtelet
Impressions de l’écrivain et mélomane Dominique Fernandez, recueillies à la fin de la représentation de l’opéra Cyrano de Bergerac , le 28 mai 2009, au Théâtre du Châtelet. L’adaptation de la fameuse pièce d’Edmond Rostand pour l’opéra : une œuvre du compositeur italien Franco Alfano de 1935, jouée à Paris l’année suivante, puis tombée dans l’oubli jusqu’au début XXI e siècle.


Dominique Fernandez a vu Norma
Qui mieux que Dominique Fernandez, de l’Académie française, dont chacun sait la passion pour l’opéra et l’Italie, pouvait nous faire partager son point de vue sur la nouvelle mise en scène de Norma ? Nous l’avons invité au théâtre du Châtelet qui crée l’événement en présentant une version de Norma renouant avec les indications de Bellini, maître incontesté de l’opéra romantique.


Marguerite Yourcenar par Yves Simon
Le chanteur et écrivain Yves Simon est l’auteur d’une chanson sobrement intitulée « Marguerite ». A l’occasion du lancement du trentième anniversaire de l’entrée de Marguerite Yourcenar à l’Académie française, il revient sur ce qui le touche chez cette femme "sidérante". Quand littérature et chanson forment une belle harmonie...


Le Dictionnaire Amoureux de l’Opéra
Pierre-Jean Rémy a rédigé un Dictionnaire amoureux de l’Opéra dans lequel il livre ses coups de cœur, ses passions, ses déceptions aussi, pour certaines ouvres, compositeurs, chefs d’orchestre, chanteurs. L’émission "Au Fil des Pages" parcourt plusieurs pages du Dictionnaire.


Aspects de Chopin, un livre du célèbre pianiste Alfred Cortot
Jean Cortot, de l’Académie des beaux-arts, est le fils du célèbre pianiste Alfred Cortot. Il évoque ici quelques souvenirs de son père, auteur d’un livre Aspects de Chopin qui met en évidence son admiration pour le compositeur d’origine polonaise.


Villa-Lobos, un mélange de musique savante et populaire
Heitor Villa-Lobos (1887-1959) était correspondant de l’Académie des beaux-arts. Il a laissé à la culture brésilienne une œuvre musicale d’une fécondité étonnante ; découvrez la richesse de son œuvre grâce au colloque international organisé à l’université de Paris-Sorbonne, par l’Observation Musical Français, dirigé par Danièle Pistone, également correspondant de cette Académie.


Le compositeur Jean-Louis Florentz, aventurier du monde et de l’orgue
Jean-Louis Florentz (1947-2004) compte aujourd’hui beaucoup d’admirateurs de sa musique d’inspiration orientale et africaine, aux polyrythmies incantatoires, aux sonorités soudanaises ou éthiopiennes qui appellent au voyage. En son temps, le compositeur traversa la vie musicale en solitaire et en autodidacte. Voici un regard particulier sur celui qui fut élu à l’Académie des beaux-arts, en compagnie de Marie-Louise Langlais et de Gilles Cantagrel, correspondant de cette Académie, qui se penchent particulièrement sa musique pour orgue.


Christine de Suède, une Européenne de la musique, par Philippe Beaussant, de l’Académie française
Philippe Beaussant, de l’Académie française, s’est pris de passion pour la reine Christine de Suède (1626-1689) dont il décrit ici la personnalité hors du commun, les relations qu’elle entretint avec les Cours européennes et surtout le rôle qu’elle a joué dans les créations musicales du Grand Siècle. Partagez avec notre invité un grand moment de musique !


Passion-Passe-Temps : Jean-Marie Lehn, amoureux d’opéra
Outre son génie des molécules, Jean-Marie Lehn, prix Nobel de chimie en 1987, membre de l’Académie des sciences, a une autre passion : celle de la musique, du piano, de l’opéra !


Jeanne Moreau et Edith Canat de Chizy, pionnières de l’Académie des beaux-arts
Canal Académie vous propose des extraits musicaux de deux femmes d’exception : le premier est la chanson du film India Song interprétée par Jeanne Moreau, de l’Académie des beaux-arts ; le second est une composition d’Edith Canat de Chizy, également de l’Académie des beaux-arts, La Danse de l’aube.


Hallel, une composition d’Édith Canat de Chizy, de l’Académie des beaux-arts
Première femme à entrer à l’Institut de France en tant que compositeur, Édith Canat de Chizy est violoniste de formation et son œuvre marque sa prédilection pour les instruments à cordes. Écoutez un moment de la pièce intitulée Hallel, extraite de son disque monographique Moving.

Moi, Jean-Sébastien Bach
Jean-Pierre Grivois propose de se glisser dans la vie du compositeur Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : son adolescence en Thuringe, son entrée à la cour de Celle puis dans celle du duc de Saxe-Weimar, son départ pour Leipzig, ses deux mariages et ses nombreux enfants... Après vingt années de recherche, Jean-Pierre Grivois brosse le portrait d’un Bach ambitieux, à la personnalité bien trempée et aux inspirations très diverses. Une « autobiographie » rédigée à la première personne du singulier.


Berlioz, le rendez-vous manqué à Rome
En 1830, Hector Berlioz gagne le Grand Prix de Rome et rejoint la Villa Medicis. À contre-cœur. Il y passe un peu plus d’un an, développe son dégoût de l’Italie, compose peu, cultive un spleen parisien... mais finira par trouver, dans ses virées hors de Rome, une source d’inspiration qui se révèlera plus tard, dans des œuvres telles que Les Troyens, le Carnaval romain, la mélodie La Captive, et évidemment, Harold en Italie.


Thomas Mann et le Docteur Faustus, le diable et la musique, par Serge Nigg, l’Académie des beaux-arts
Le compositeur Serge Nigg s’exprime sur le lien entre la littérature et la musique à travers l’ouvrage de Thomas Mann, Docteur Faustus, publié en 1947.


La musique au Moyen-Âge
La musique, c’est à la fois de l’oral et de l’écrit, une subtile articulation entre oralité et écriture. La notation des sons, même si elle existait dans l’Antiquité, n’est venue qu’assez tard dans l’histoire de l’écriture occidentale. Michel Zink est professeur au Collège de France où il tient la chaire de littérature de la France médiévale. Il explique comment s’est opérée cette transition entre la transmission orale et les premières œuvres musicales notées.


Rousseau, la musique et les sciences
Jean-Jacques Rousseau, lorsqu’il arrive à Paris, en 1742, n’a qu’une idée en tête : écrire de la musique. Il s’était essayé à l’opéra, avait pris des cours de chant et surtout, espérait faire fortune en fixant de façon originale -du moins selon son avis- la transcription de la musique. Histoire d’un échec musical qui poussera Rousseau vers la littérature !


La redécouverte du chant grégorien
Partagez avec Jean Foyer le goût du chant grégorien. L’ancien Garde des Sceaux, ancien ministre de la Justice sous le général de Gaulle, grand latiniste aussi, nous fait partager son amour pour le grégorien.

Musées, visites

Musée des années 30 à Boulogne
Le musée des années 30 met en valeur l’art figuratif de l’entre-deux-guerres. Collections de peintures, sculptures, dessins, maquettes mobilier… évoquent tout à la fois période Art déco, Art figuratif, École de Paris, renouveau de l’Art sacré et Art colonial. Emmanuel Bréon vous présente quelques pièces du musée au cours d’une visite originale.


Musée de la vie romantique
Daniel Marchesseau, directeur du Musée de la vie romantique, nous conduit à travers le romantisme allemand et ses principaux protagonistes. Un florilège de dessins témoigne d’une création foisonnante de cette période si riche intellectuellement. Sont ainsi présentées 124 feuilles de qualité exceptionnelle signées de quelque soixante artistes.


Jardins Léonard de Vinci
Découverte du jardin exceptionnel, dédié à Léonard de Vinci, en compagnie du maître des lieux, François Saint Bris, président du château du Clos Lucé, parc Leonardo Da Vinci. Un parcours initiatique pour comprendre la relation particulière de Vinci à la nature. La nature, l’autre passion de Léonard.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires