Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jean Lurçat, une oeuvre foisonnante

De la tapisserie contemporaine au livre d’artiste : le témoignage de Simone Lurçat, son épouse

Jean Lurçat fut un artiste peintre dont les tapisseries, à partir des années quarante furent connues dans le monde entier pour leur « feu ». Son ami Claude Roy disait de lui qu’il était le meilleur pilote de tapis-volant du monde : « ...Rien de ce qui est arrivé à Lurçat et rien de ce qui est arrivé à son pays n’a été absent de son oeuvre. Elle dit magnifiquement les jours de l’Histoire et les jours sans histoire... »


Bookmark and Share


Jean Lurçat


Jean Lurçat fut élu en 1964, à l'Académie des beaux-arts, au fauteuil XIV, à la suite de Jean Gabriel Domergue. Le nombre de membres de la section peinture ayant été réduit de 14 à 12 par le décret du 23 août 1967, Jean Lurçat n'a pas été remplacé.


Jean Lurçat (1892-1966) fut un peintre d'abord influencé par le cubisme puis par le surréalisme. Il s'est consacré à l'art de la tapisserie pour créer un style très personnel laissant libre cours à son lyrisme, sur des échelles parfois monumentales, sans pour autant abandonner la peinture. Passionné par la vie, les hommes, leurs souffrances et leurs joies, son œuvre tissée célèbre les héros de la résistance, la liberté, le ciel, les astres, les animaux et ceux de son propre bestiaire.


En 1937, Jean Lurçat s'intéressa à l'Apocalypse d'Angers, la plus grande tapisserie du monde tissée au XVe siècle, qu'il considérait comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de l'art occidental. Il en adopta les techniques médiévales pour ses créations.
Des années plus tard, la ville d'Angers, accueillit dans le Musée Jean Lurçat et de la tapisserie contemporaine, l'œuvre maîtresse de Lurçat, Le Chant du Monde, réplique moderne de l'Apocalypse, où il exprime, à la fois, les menaces qui pèsent sur notre monde et la confiance qu'il place en l'homme. Dix tapisseries composent cet ensemble dont la dernière fut terminée après la mort de l'artiste.


Dans l'émission , Simone Lurçat raconte le travail et l'œuvre de celui dont elle partagea la vie à partir de 1944. Son ambition pour l'art de la tapisserie, son rapport aux autres, son goût du travail collectif. Elle évoque sa rencontre avec lui, dans le Lot, au cœur du maquis et les années heureuses passées à Saint Céré où Jean Lurçat avait construit un atelier à sa dimension, dans sa propriété des Tours Saint-Laurent.


Les livres d'artistes à l'honneur


Pendant quelques semaines du printemps 2007, les lecteurs de la bibliothèque de l'Institut ont pu admirer, dans les vitrines d'exposition, quelques livres d'artistes dont la plupart appartient à l'Académie des beaux-arts. Ces livres, réalisés par des académiciens aujourd'hui disparus, constituent un fonds particulier à l'image de la(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires