Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Événements climatiques extrêmes et évolution des espèces (2/5)

Les leçons d’un passé lointain

Quels sont les changements climatiques abrupts dans le monde marin, ayant un impact sur notre environnement ? Quelles sont les interactions entre la faune et la flore face à la variabilité climatique ? Eléments de réponse dans cette deuxième partie du colloque de l’Académie des sciences consacré aux écosystèmes et événements climatiques extrêmes. Communications en anglais/français.


Bookmark and Share

Ce colloque de l'Académie des sciences qui s'est déroulé les 4, 5 et 6 juillet 2007 « Ecosystèmes et Evénements Climatiques Extrêmes » s'intéresse à la manière dont les écosystèmes (et les socio-écosystèmes) réagissent à des perturbations rares mais extrêmes de l’environnement.

Le thème central consiste à identifier quelles connaissances acquises ou à acquérir sont nécessaires pour préparer les sociétés humaines aux événements climatiques extrêmes.
Les orateurs tirent partie du passé pour évaluer l’influence possible du changement climatique sur l’accroissement de la population mondiale prévu à l’horizon 2050.

Retrouvez sur Canal Académie les cinq angles abordés au cours de ce colloque :
- Événements climatiques extrêmes et société,
- Leçons du passé lointain,
- Réponse des systèmes écologiques aux événements extrêmes,
- Besoin de connaissance,
- Se préparer aux événements extrêmes




Laurent LABEYRIE
Université Versailles St-Quentin, Institut universitaire de France, Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement


Changes and millenial climate variability. Lessons from the marine world

A rapid succession of abrupt climatic events has punctuated the glacial interglacial cycles of the last million of years. These events have impacted the continents at high latitudes (with the ice sheet waxing, and the climatic consequences of the massive ice surges), but also at intermediate and low latitudes (with the rapid shifts between desertification and monsoons). For the marine realm, and independently of the local upwelling variability, major changes are observed at high latitudes (with the extension of sea-ice and polar waters) and in the intermediate and deep waters that hydrological properties have changed. Surface water flora and fauna (at least its fossilized component) have principally responded to these shifts by changes in habitat and productivity, most often without modifications of the ecotypes. This observation is the foundation of all paleoceanographic
reconstructions based on modern analogs. The problem gets more complex for intermediate and deep waters, which have not only changed in their physical properties (temperature,(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires