Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’éternel retour des épidémies

Par André-Laurent Parodi, membre de l’Académie vétérinaire de France
Les dernières décennies ont été marquées par l’apparition et l’extension de maladies épidémiques, jusque-là inconnues : SIDA, SRAS, Fièvres hémorragiques, Chikungugna, Fièvre à virus West Nile. Par ailleurs, des maladies disparues ou maîtrisées émergent à nouveau comme la Tuberculose. Avec quels moyens, l’épidémiologie et la médecine préventive peuvent-elles combattre ces épidémies dont certaines sont des pandémies ? Comment se mobilisent les instances institutionnelles et les instituts de recherche, alors que chaque épidémie est un cas particulier ? Médecine de l’homme et médecine vétérinaire ont des buts imbriqués face à ces maladies épidémiques.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : ES236
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/es236.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida1738-L-eternel-retour-des-epidemies.html
Date de mise en ligne : 3 juin 2007



Après un bref rappel historique des épidémies, André-Laurent Parodi s’intéresse aux maladies animales transmises à l’homme. Que la parenté génétique entre l’homme et l’animal soit proche ou éloignée, ces maladies dites « anthropozoonoses » ou « zoonoses » sont à l’origine des grandes épidémies de ces dernières décennies. Il s’arrête sur le franchissement de la « barrière d’espèce ». Il s’interroge sur la réémergence et l’émergence des maladies épidémiques dont les facteurs sont le plus souvent multiples. Les activités humaines (déforestation, barrages, concentration avicole), certaines habitudes alimentaires, certains comportements en lien avec la densité de population jouent un rôle dans l’apparition de ces maladies. Les facteurs liés à la modification de notre environnement sont plus difficiles à prouver, selon André-Laurent Parodi. Le recours aux antibiotiques, aux antiviraux, aux vaccins doit s’accompagner de la mise en place d’un système de surveillance épidémiologique, à l’échelle planétaire. Un réseau de 120 pays, le GOARN, détecte et prend en charge des maladies infectieuses, depuis 2000. Au niveau européen, le réseau de recherche, Med-Vet-Net, créé en juin 2004 se concentre sur les maladies animales transmissibles à l’homme.

Pour en savoir plus
- Sur le texte de la communication d’André-Laurent Parodi, devant les membres de l’Académie des sciences morales et politiques, le 23 avril 2007,
- Le sigle GOARN signifie Global Outbreak Alert and Response Network,
- Sur l’OMS, l’organisation Mondiale de la Santé,
- Sur l’OIE, l’Organisation Mondiale de la Santé animale,
- Sur le Med-Vet-Net, réseau européen de recherche,
- Sur l’Académie Vétérinaire de France,
- Sur l’Académie Nationale de Médecine.

André-Laurent Parodi, Docteur vétérinaire, diplômé de l’École de Maison-Alfort (1961), diplômé de Microbiologie et d’Immunologie de l’Institut Pasteur de Paris (1961), Professeur à l’École de Maison-Alfort (1967 à 2001), directeur de cette École (1992 à 1998) ; ex-président du Conseil scientifique du Centre National d’Etudes Vétérinaires et Alimentaires, de 1992 à 1996 ; membre du Comité Scientifique pour la santé animale et le bien-être des animaux de la Commission Européenne, de 1997 à 2003 ; président du Comité National de réflexion éthique pour l’expérimentation animale, depuis 2006 ; membre de l’Académie Vétérinaire de France et de l’Académie Nationale de Médecine. Auteur ou co-auteur de 6 ouvrages et de plus de 150 publications scientifiques dans des revues, ainsi que de 80 articles de synthèse.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires