Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Réception de Charles Chaynes à l’Académie des beaux-arts

Séance solennelle sous la Coupole
Charles Chaynes a été élu le 9 novembre 2005 dans la section de composition musicale de l’Académie des beaux-arts. Le 31 janvier 2007, il fut reçu sous la Coupole de l’Institut de France. Lors de cette séance solennelle, l’académicien Jean Prodromidès, lui aussi membre de la section de composition musicale, prononça le discours de réception du nouveau membre. En réponse et selon l’usage, Charles Chaynes fit un discours d’éloge, en hommage à son prédécesseur, le compositeur Marius Constant.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : COU207
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/cou207.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida1734-Reception-de-Charles-Chaynes-a-l-Academie-des-beaux-arts.html
Date de mise en ligne : 20 mai 2007


Charles Chaynes de l'Académie des beaux-arts
Charles Chaynes de l’Académie des beaux-arts
© Académie des beaux-arts

Charles Chaynes grâce à un emploi du temps rigoureux a su concilier sa passion pour la composition et ses activités administratives à France-Musique puis à Radio-France.

Né à Toulouse, au sein d’une famille de musiciens, il apprend le violon dès l’âge de 5 ans et le piano un peu plus tard. Très jeune, il déchiffre les œuvres de Debussy, Ravel et Messiaen et sa mère l’initie au répertoire lyrique. Au Conservatoire de Paris, il rencontre sa femme la pianiste Odette Decaux. Lauréat du Grand Prix de Rome en 1951, de retour à Paris, il n’hésite pas à exercer un métier parallèle trouvant bénéfique de s’ouvrir à d’autres tâches que sa seule écriture musicale.

Homme de radio, il fait évoluer les programmes de France-Musique qui diffusait alors essentiellement des disques, en organisant des retransmissions de concerts. Puis à la tête de la direction du services des commandes de Radio-France jusqu’en 1990, il impose ce service comme un acteur principal de la vie musicale cherchant à produire des œuvres symphoniques, de musique de chambre et d’opéras contemporains, toutes tendances confondues.

Disciple de Darius Milhaud, très marqué par les influences de Bartok et de Berg, il se consacre exclusivement à ses débuts, à l’écriture instrumentale. Puis il se tourne vers la voix qui le fascine depuis l’enfance. Mythes, poèmes antiques, contemporains, européens, africains ou autres inspirent ses compositions musicales.

A partir de 1983, il écrit 5 opéras dont le rôle principal est toujours féminin :
- Erzsebet, opéra pour une seule cantatrice d’après Vers Bathory de Ludovic Janvier,
- Noces de sang d’après l’œuvre de Federico Garcia Lorca,
- Jocaste sur un livret de Jacques Lacarrière,
- Cecilia sur un livret d’Edouardo Manet,
- Mi Amor, également sur un livret d’Edouardo Manet.

Dans cette retransmission, Canal Académie vous propose d’entendre les discours de Jean Prodromidès, de Charles Chaynes, introduits Pierre Schoendoerffer.

Pour en savoir plus

- Sur l’Académie des beaux-arts,
- Sur l’académicien Jean Prodromidès,
- Sur l’académicien Charles Chaynes






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires