Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le French paradox et les vins

Conférence à Arbois à l’initiative de la Fondation de la Maison Louis Pasteur
Art de vivre à la française, art de la table, convivialité, consommation modérée de vin : le « French paradox alimentaire » a-t-il des fondements scientifiques ?


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : COL238
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/col238.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida1573-Le-French-paradox-et-les-vins.html
Date de mise en ligne : 3 juin 2007


Pourquoi les Français,  consommateurs de vin, sont-ils  deux fois moins touchés par les accidents cardio-vasculaires que les Américains ?
Pourquoi les Français, consommateurs de vin, sont-ils deux fois moins touchés par les accidents cardio-vasculaires que les Américains ?

Le concept de « French paradox » est né il y a près de vingt ans lorsque statisticiens et cardiologues se sont intéressés aux données concernant des maladies des artères coronaires (infarctus du myocarde…). L’analyse des données mettait en évidence qu’en dépit de facteurs de risque identiques, les Français jouissent d’une santé cardiovasculaire à faire pâlir nos voisins européens et américains. Pour certains chercheurs, cette énigme, le fameux "French paradox", trouverait son explication -entre autres- dans la consommation de vin. Pas si simple cependant puisque la santé cardiovasculaire d’un individu résulte de facteurs génétiques et de facteurs environnementaux comme l’alimentation, l’activité physique, la consommation d’alcool et de tabac. Les études épidémiologiques sont difficiles dans ce domaine où les facteurs de risque sont nombreux, certains liés entre eux, et où les paramètres sociaux jouent un rôle important.

Le « French paradox » alimentaire ou comment les Français, qui mangent plus de graisses et boivent plus de vin rouge que les autres, bénéficient d’un taux aussi faible d’accidents cardio-vasculaires. Tel est le sujet de cette quatrième Conférence Louis Pasteur. L’accent est mis sur les rôles que peuvent jouer les vins sur les maladies cardio-vasculaires.
Malgré tout, le « French paradox » intrigue tout particulièrement les cardiologues anglosaxons, qui ne cessent de se demander pourquoi le taux de mortalité par infarctus du myocarde est inférieur de moitié en France à celui que l’on observe aux États-Unis.
Cette conférence Louis Pasteur a pour objectif :
- d’expliquer les étapes d’élaboration des vins ;
- d’exposer l’état les connaissances sur le « French paradox » ;
- d’échanger entre consommateurs et experts sur la contribution des vins à ce phénomène dénommé French Paradox.

Cette conférence, animée par Sébastien Roustel (ISBA-ENILBIO) s’est déroulée, à Château Pécauld à Arbois (39), le 14 mars 2007, dans le cadre du Pôle Innovation Alimentation Santé, une initiative de la Fondation de la Maison Louis Pasteur. Les intervenants sont :
- Jacques Belleville, Professeur émérite de l’Université de Bourgogne, physiologiste dela nutrition, spécialisé sur le thème lipides etmaladies chroniques.
- Bruno Vuittenez, chargé d’expérimentation œnologique au lycée viticole de Beaune.
- Philippe Chatillon, Vigneron à Arbois, Domaine de la Pinte.

De gauche à droite : Jacques Belleville, Bruno Vuittenez, Philippe Chatillon, Sébastien Roustel et Sylvie Morel
De gauche à droite : Jacques Belleville, Bruno Vuittenez, Philippe Chatillon, Sébastien Roustel et Sylvie Morel
© Maison de Louis Pasteur

En savoir plus sur :
- La fondation de la Maison Louis Pasteur
- La Fondation science et culture alimentaire
- Actualité du Pôle Louis Pasteur Innovation Alimentation Santé

Ecoutez l’émission présentant La Fondation Science et culture alimentaire en compagnie d’Hervé This.






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires