Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Réception de Jean-Claude Juncker sous la Coupole, le 12 mars 2007

Membre associé étranger de l’Académie des sciences morales et politiques
Séance solennelle d’installation de Jean-Claude Juncker, membre associé étranger de l’Académie des sciences morales et politiques .Le Premier ministre du Grand Duché du Luxembourg a été élu au fauteuil de Léopold Sédar Senghor depuis le 9 octobre 2006. Ecoutez la retransmission de cette séance.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : COU208
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/cou208.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 1er avril 2007
Jean-Claude Juncker, Premier Ministre du Grand Duché du Luxembourg sous la Coupole, le 12 mars 2007.
Jean-Claude Juncker, Premier Ministre du Grand Duché du Luxembourg sous la Coupole, le 12 mars 2007.
© B. Eymann/Académie des sciences morales et politiques

L’Académie des sciences morales et politiques compte 50 académiciens et 12 membres associés étrangers. Qui sont ces éminentes personnalités étrangères ?
Les associés étrangers de l’Académie sont souvent des chefs d’Etat, et plus rarement des philosophes ou des écrivains. Parmi les membres actuels, citons Juan Carlos, Vaclav Havel, le cardinal Ratzinger devenu le pape Benoît XVI, Ismaïl Kadaré, Carl Friedrich Von Weizsäcker, Jean Starobinski.
Jean-Claude Juncker fut élu le 9 octobre 2006 au fauteuil laissé vacant par le décès de Léopold Sédar Senghor. Le lundi 12 mars 2007, il fut reçu sous la Coupole au cours d’une séance solennelle d’installation où il prononça, selon l’usage des Académies, l’éloge de son prédécesseur.

Dans son discours de présentation du Premier ministre luxembourgeois, Michel Albert, le Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques, a rappelé les liens qui unissent le Luxembourg et la France. Il a évoqué les Pères fondateurs de l’Europe, la place du Grand Duché dans l’histoire de la construction européenne et le parcours politique de Jean-Claude Juncker « Luxembourgeois et Européen » comme il aime à se définir lui-même.
A l’âge de 28 ans, membre du Parti chrétien social, il entra dans le gouvernement de Jacques Santer. Il occupa successivement divers postes ministériels et joua un rôle majeur dans la conversion de l’économie du Luxembourg dans le domaine tertiaire. Devenu ministre des Finances en 1989, année fondamentale dans l’histoire européenne, il n’a cessé d’œuvrer pour l’ouverture de l’Union Européenne aux anciens pays de l’Est. Il fut l’un des auteurs du Traité de Maastricht et l’un des artisans de la monnaie unique. En 1995, il devint Premier ministre du Grand Duché du Luxembourg. Fervent défenseur d’une construction européenne tant économique que politique, il rapprocha au sommet de Dublin en 1996 les positions françaises et allemandes et dirige depuis 2005, l’Eurogroupe qui réunit les ministres des Finances des pays membres de la zone euro. A la présidence du Conseil de l’Union européenne, il s’est fermement engagé en faveur de l’adoption du projet de Traité Constitutionnel. Il œuvre pour une Europe fière de ses réalisations.

Au cours de sa réponse, consacrée à l’éloge de l’ancien président de la République du Sénégal, Léopold Sédar Senghor, Jean-Claude Juncker a précisé « qu’il était convaincu que toute action politique doit procéder d’une réflexion sur la nature et la condition humaine, ainsi que sur la relation entre les hommes dans une société libre et juste ». Cherchant à discerner les temps forts des vies parallèles de Senghor, il a rendu hommage au poète, à son œuvre et son parcours intellectuel et politique. Il a rappelé qu’André Malraux disait de lui : « Pour la première fois dans l’histoire, un homme d’Etat prend, dans ses mains périssables, le destin d’un continent et proclame l’avènement de l’esprit ».

Jean-Claude Juncker et Michel Albert, le 12 mars 2007
Jean-Claude Juncker et Michel Albert, le 12 mars 2007
© B. Eymann/Académie des sciences morales et politiques

Pour en savoir plus

- Site officiel du gouvernement du Grand Duché du Luxembourg,
- UE, Jean-Claude Juncker a assuré la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne durant le Premier semestre 2005,
- Eurogroupe, Jean-Claude Juncker en est le premier président permanent, depuis 2005
- CIFE, Centre International de Formation Européenne,
- Gouverneur de la Banque mondiale de 1989 à 1995,
- Fonds monétaire international,
- Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la BERD,
- Jean-Claude Juncker est lauréat du Prix international Charlemagne d’Aix-la-Chapelle Prix décerné à des personnalités remarquables qui se sont engagées pour l’unification européenne depuis 1950,
- Texte du discours de réception de Jean-Claude Juncker, sous la Coupole de l’Institut de France, le 12 mars 2007,
- Biographie de Jean-Claude Juncker, Premier ministre du Luxembourg, sur le site Internet de l’Académie, sur le site Internet du gouvernement du Luxembourg,

- Texte du discours d’intallation de Michel Albert, sous la Coupole de l’Institut de France, le 12 mars 2007
- Biographie de Michel Albert, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques.
- Communiqué de presse de l’Académie des sciences morales et politiques,

- Sur Léopold Sédar Senghor, membre associé étranger de l’Académie des sciences morales et politiques, liste des membres,
- Sur Léopold Sédar Senghor de l’Académie française.

Thierry Breton, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie sous la Coupole le 12 mars 2007
Thierry Breton, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie sous la Coupole le 12 mars 2007
© B. Eymann/Académie des sciences morales et politiques





© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires