Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les Fragonard de Besançon, avec Pierre Rosenberg, de l’Académie française

Le regard de l’académicien sur la vie et les dessins du maître

La vie et l’oeuvre de Jean-Honoré Fragonard, né à Grasse en 1732, mort à Paris en 1806, nous est ici contée par Pierre Rosenberg, de l’Académie française à l’occasion de la parution du superbe livre d’art qu’il consacre à cet artiste.


Bookmark and Share


La vie et l’œuvre de Jean-Honoré Fragonard, né à Grasse en 1732, mort à Paris en 1806, nous est ici contée par Pierre Rosenberg de l’Académie française à l’occasion de la parution du superbe livre d’art qu’il consacré à l’artiste :
Les Fragonard de Besançon édité par 5 Continents et le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, en décembre 2006.

Les Fragonard de Besançon constituent le fonds le plus important de dessins de Fragonard qui se trouve rassemblé au Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon.
« A l’origine de tout cela, la générosité sans égale d’un vieil homme revenu en 1817 dans sa ville natale, au soir d’une vie passionnante, tout entière consacrée à la beauté, à l’architecture, à l’Italie, aux fêtes de la cour de Louis XVI, à l’antique, au grand goût et aux talents les plus brillants de son temps : Pierre-Adrien Pâris, architecte des Menus Plaisirs du roi de France, amateur d’exception et donateur magistral de la bibliothèque municipale de Besançon à qui il lègue toutes ses collections en 1819 ». ( Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon).

Pierre Rosenberg s’est attaché à étudier la totalité de cette collection (123 dessins, un pastel et 3 peintures). Dans ce livre, il rédige un commentaire des œuvres, propose une date d’exécution, établit une chronologie des œuvres, enrichissant ainsi profondément notre connaissance de cet artiste remarquable .

L’écriture picturale de Fragonard s’impose par la dynamique du trait et un « coup de pinceau » préfigurant déjà l’art abstrait.
Mais Pierre Rosenberg déplore que Fragonard – à l’instar du XIIIe siècle en général – ne soit plus l’idéal artistique de notre époque.
Évoquant son oeuvre, il souligne l’extraordinaire variété des techniques des dessins aussi bien que des sujets : paysages, portraits, scènes de genre plus ou moins lestes….
Il souhaite une réhabilitation de ce peintre qui « donne de la joie, de l’allégresse » ; un peintre dont les dessins et tableaux(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires